«

»

Zombies contre Licornes, Justine Larbalestier et Holly Black

zombies-contre-licornes-311442-250-400Titre : Zombies contre Licornes
Titre en VO : Zombies vs Unicorns
Auteur : Garth Nix, Alaya Dawn Johnson, Naomi Novik, Carrie Ryan, Margo Lanagan, Maureen Johnson, Diana Peterfreund, Scott Westerfield, Meg Cabot, Cassandra Clare, Kathleen Duey et Libba Bray.
Date de sortie : 3 novembre 2011
Éditeur : Fleuve Éditions
Genre : Fantastique, Horreur
Pour qui : Adolescents
Pour commander : [Version Papier]

4e de couverture :
Holly Black, amoureuse des licornes, et Justine Larbalestier, fan de zombies, se sont lancé un formidable défi : convaincre le plus de lecteurs possible de rejoindre leur camp ! Deux équipes de six auteurs célèbres ont choisi leur créature préférée… Et répondent à des questions telles que : Savez-vous comment élever un bébé licorne ? Accepteriez-vous de devenir zombie par amour ? Certains people seraient-ils des zombies ? Une licorne peut-elle vous débarrasser de votre ex ? Et surtout, comment éviter de manger son petit ami quand on est un zombie ? Maintenant, à vous de choisir votre camp !

L’Avis de Lilysatis : 7/10

Lorsque j’ai pris ce recueil au titre plutôt racoleur, j’ai d’abord pensé que je tenais là des histoires de chevaux mythiques aux prises avec des morts-vivants. Finalement, chaque nouvelle appartient à une des deux catégories, dans une sorte de guerre entre amateurs de licornes et ceux préférant le gore des zombies.

Comme dans la plupart des recueils, les nouvelles sont inégales. Certaines sont très bonnes, d’autres m’ont semblé moins intéressantes. Il y a de tout.

Du côté des licornes, nous trouvons des animaux qui deviennent juges (« La plus haute justice » de Garth Nix) ou qui s’éprennent d’une princesse humaine (« Un millier de fleurs » de Margo Lanagan). Certains auteurs se moquent ouvertement des clichés liés aux licornes et à la pureté qu’elles recherchent (« Test de pureté » de Naomi Novik et « La Troisième Vierge » de Kathleen Duey), ou utilisent ces mêmes clichés pour les détourner (« Princesse Petite-Culotte » Meg Cabot). Mention spéciale à « Prendre soin de son bébé licorne (tueuse) », écrit par Diana Peterfreund, où les licornes sont des animaux dangereux et sadiques, et où l’héroïne doit décider de son camp alors qu’elle a recueilli un bébé licorne.

Passons aux zombies. Je trouve que ce sujet a mieux été traité que celui des licornes qui, dans l’ensemble, donne une sensation d’humour inabouti. Dans « Bougainvillées » de Carrie Ryan, l’Apocalypse est arrivée, et les survivants sont regroupés sur une île sous la houlette d’un gouverneur. Avec « Inoculata », Scott Westerfield raconte la survie d’individus, avec des adolescents en proie aux doutes et qui vont faire un choix surprenant. L’Apocalypse a enlevé à une ville tous les adultes, et ce sont les adolescents qui maintiennent l’ordre dans « Dernier Bal » de Libba Bray.

D’autres sujets sont abordés en dehors de l’Apocalypse, comme dans «  Love Will Tear Us Apart », d’Alaya Dawn Johnson, où un ado zombie tombe amoureux du fils de l’homme qui le traque pour l’éliminer. On parle people avec une baby-sitter engagée pour surveiller les nombreux enfants adoptés par une célébrité, gamins qui ne sont pas vraiment des anges, dans « Les enfants de la révolution » de Maureen Johnson. Enfin, Cassandra Clare nous emmène à Zombieville, là où les gens meurent et reviennent déchus de leur statut.

Pour ma part, j’ai été complètement embarquée par les nouvelles zombies, et dans la guerre déclarée entre les deux espèces, c’est à eux que je donne la victoire. Et vous ?

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/zombies-contre-licornes-justine-larbalestier-et-holly-black/