«

»

Zombie Ball, Paolo Bacigalupi

zombie-ball-530420-250-400Titre : Zombie Ball
Titre en VO : Zombie Baseball Beatdown
Auteur : Paolo Bacigalupi
Date de sortie : 4 septembre 2014
Éditeur : Au Diable Vauvert
Genre : Fantastique / Horreur
Pour qui : Ado à partir de 12 ans.

4e de couverture :

COMMENT STOPPER UNE INVASION DE ZOMBIES AVEC DES BATTES DE BASEBALL ?
RABI, MIGUEL ET JOE JOUENT PRÈS DE L’ABATTOIR DE LA VILLE, IL S’EN DÉGAGE UNE TERRIBLE PUANTEUR. LES ADOLESCENTS MÈNENT L’ENQUÊTE ET DÉCOUVRENT QUE L’ALIMENTATION TOXIQUE DES VACHES LES TRANSFORME EN ZOMBIES ! LES FAST-FOODS DE LA RÉGION REGORGENT DE BURGERS CONTAMINÉS…

UNE APOCALYPSE PLEINE D’HUMOUR POUR APPRENDRE À MANGER BIO ET À DÉGOMMER DU ZOMBIE !

L’Avis de Lilysatis : 8/10

Rabindranath, Rabi pour les intimes et ceux qui ne savent pas prononcer son prénom, en a ras-la-casquette de son entraîneur de base-ball. Celui-ci, Monsieur Cocoran, s’entête à placer ses joueurs de la façon la moins effective au monde. Au moins, selon l’opinion de Rabi, qui n’est pourtant pas très bon à ce sport. Avec ses deux copains Joe et Miguel, il est le souffre-douleur d’une bande de garçons de leur âge, plus forts et surtout plus riches.

Lorsqu’un jour, alors que Rabi souhaite s’entraîner dans un champ, une odeur insoutenable s’échappe des abattoirs Milrow et que sur le chemin de retour, Monsieur Cocoran essaie de manger les adolescents, toucher la balle devient vite leur dernière priorité.

Avec « Zombie Ball », Paolo Bacigalupi aurait pu s’arrêter à une simple histoire de zombies et de base-ball. Le pitch est drôle, l’univers est décalé et un peu fou, les morts-vivants sont une menace vue par trois adolescents perdus à vélo et armés de batte de base-ball. L’histoire se lit bien et vite, l’écriture est fluide, l’intrigue simple mais elle tient en haleine le lecteur. C’est un roman qu’apprécieront certainement les plus jeunes amateurs de zombies.

Pourtant, au-delà de ces ados luttant contre une infection zombie, Bacigalupi travaille des thèmes plus poussés : la question de l’immigration et du racisme, à travers Rabi et Miguel, la lutte des classes, et même la surconsommation alimentaire et l’élevage industriel avec les techniques barbares de l’abattoir Milrow.

Un très bon moment de lecture pas prise de tête avec « Zombie Ball », une histoire à vous rendre végétariens !

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/zombie-ball-paolo-bacigalupi/