«

»

Vivants, Isaac Marion

 

Vivants

Vivants

Titre : Vivants – Warm Bodies
Titre en VO : Warm Bodies
Auteur: Isaac Marion
Date de sortie: 21/10/2011 – 03/07/2013
Éditeur: Bragelonne – Le Livre De Poche
Genre: Young Adult
Pour qui: À partir de 15 ans
Pour commander (Amazon): version Bragelonne ou version Livre de Poche

Résumé :

R a une vie compliquée. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs ni de pouls. Mais il rêve.

R est un zombie et il est un peu différent.

Dans les ruines d’une ville à l’abandon, R rencontre une fille. Elle s’appelle Julie et elle est aux antipodes de ce qu’il connaît. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. Et c’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.

Jamais cela n’était arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts et défie la logique, mais il ne peut plus se contenter d’une existence vouée à la mort. Il veut respirer à nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

L’avis de Dr M : 8/10

R est un zombi mélancolique. Il ne se souvient pas de sa vie de vivant, ni de son nom. Ça le rend triste. Comme pour les autres zombies, il ne peut pas vraiment parler et grogne. Ces derniers temps, il grogne beaucoup. Et un jour, il rencontre Julie, une vivante pleine de vie et drôle. R se rend compte que petit à petit il arrive à ressentir des sentiments…

Isaac Marion nous entraine dans un monde postapocalyptique ou les hommes et les zombies se craignent mutuellement. C’est dans ce monde que Julie et R vont montrer qu’il existe une lueur d’espoir, d’amour et de compassion…

Dans ce roman, on ne sait pas vraiment comment sont apparus lez zombies. C’est à cause d’un virus ou d’une maladie. Mais personne ne semble savoir l’origine de ce « mal ».

Les villes sont en ruines, on trouve des voitures arrêtées sur les routes, la population d’humain semble avoir été décimée. Il reste cependant quelques colonies.

Les zombies sont très typiques. Ils ont des instincts très basiques : se nourrir, se battre, grogner et se balancer maladroitement.

R est le personnage qui sort du lot. Il semble doter de la faculté de penser. Malgré sa condition de zombie, il pense toujours comme un vivant, même s’il ne se souvient de rien de sa vie d’avant. C’est ce qui va le faire sauver Julie d’une attaque. Il sauve sa nourriture et s’attache à elle. Au fur et à mesure du roman, on voit grandir les sentiments entre le zombie et l’humaine. C’est un amour impossible à la Roméo et Juliette.

Le style d’Isaac Marion est assez fluide. Cependant, j’ai trouvé certaines descriptions un peu lourdes.

Au début le rythme est très lent, comme pour copier le rythme de vie des zombies. Puis quand Julie apparaît, ça s’accélère. Déjà parce que Julie parle, alors qu’avant il n’y avait aucun dialogue ou monologue, juste les pensées de R. On aurait aimé que R soit un peu plus bavard, mais c’est ce qui fait le charme de ce roman décalé.

La seule chose que je n’ai pas aimé, ce sont les conversations et les flashbacks entre R et Perry que s’intercalent dans le déroulement de l’intrigue. Même s’ils permettent de comprendre pourquoi R est différent, ils m’ont paru un peu confus et souvent faisait perdre le cours de l’histoire principale. Parce qu’on ne sait pas si c’est R qui parle, R dans les flashbacks ou Perry qui apparaît de temps en temps dans les pensées du protagoniste.

En résumé, c’est un bon roman qui raconte une histoire originale, une version moderne d’un amour interdit. Je vous conseille de vous plonger dans l’univers de R et Julie

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/vivants-isaac-marion/