«

»

Vampire Hunter D, Bloodlust de Yoshiaki Kawajiri

Titre: Chasseur de Vampire D, Bloodlust
Titre en VO: Vampire Hunter D Bloodlust ( バンパイアハンターD )
Réalisateur: Yoshiaki Kawajiri
Date de sortie: 25/08/200
Genre: Aventure, Science Fiction, Drame, Fantasy,  Horreur
Note: À partir de 16ans

Résumé :
D est un Dhampire : moitié humain, moitié vampire. C’est aussi un chasseur de primes spécialisé dans les monstres démoniaques. L’histoire se situe dix mille ans après le premier film, mais n’évolue guère. Une jeune fille se fait enlever par un puissant comte, Meier Link.

D est en charge de la retrouver, mais la partie ne sera pas aisée, car d’autres chasseurs, les frères Markus, sont aussi sur la piste. Les barbarois, invaincus depuis cinq mille ans et commandités par un personnage mystérieux ne sont pas non plus à prendre à la légère. Mais ce sera peut-être la jeune femme kidnappée qui sera le principal obstacle à sa mission…

L’avis de Dr M :
D’un point de vu graphique, ce film est beau. Il commence par des travellings sur la ville. Comme pour Vampire Hunter D, il y a un subtil mélange entre passé et futur. Les décors et beaucoup d’objets ou de vêtements sont typiquement XVe siècle, et il y a des touches très futuristes comme la moto à une roue, le char, ou encore les cyberchevaux.
On découvre une ravissante jeune fille, Charlotte, allongée sur le point de se faire kidnapper par Meier Link, un puissant vampire.

La famille de Charlotte, son père notamment fait appel à D pour qu’il la retrouve. Il la veut vivante ou morte si jamais elle avait été transformée par le maître vampire. Cependant un groupe est également chargé de la même mission. Il se compose des frères Markus, Leila et Grove un mystérieux personnage qui a le pouvoir se de désincarné pour tuer ses ennemis.

L’histoire se veut moins violente. C’est la psychologie des personnages qui est mise en avant. En effet, on se rend compte que chacun lutte contre ce qu’il est réellement. Tout prend forme au château de Carmilla, la reine des vampires. Elle a le pouvoir de créer des illusions qui mettent les nerfs des différents personnages à rude épreuve. Elle leur montre leur pire cauchemar en puisant dans l’essence de chacun des protagonistes. Sans vous spolier, Meier Link lutte donc contre sa nature vampirique par amour pour Charlotte. Bref, les méchants ne sont pas forcément ceux auxquels on pense de prime abord.

L’ambiance est tantôt angoissante, tantôt émouvante. Les musiques entre religieux et film d’horreur aident beaucoup à créer cette atmosphère qui est parfois pesante.

Un film à voir!

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/vampire-hunter-d-bloodlust-de-yoshiaki-kawajiri/