«

»

Vampire Academy : Sœurs de Sang, Mark Waters

vampire_academy_blood_sisters_ver3_xlgTitre :  Vampire Academy : Sœurs de Sang
Titre en VO : Vampire Academy
Date de sortie : 5 Mars 2014
Réalisé par :  Mark Waters
Durée : 105 min
Genre :  Aventure, Fantastique,
Pour qui : A partir de 12 ans
Avec :   Zoey Deutch (Rose Hathaway), Lucy Fry (Lissa Dragomir), Sarah Hyland (Natalie Dashkov), Olga Kurylenko (Kirova), Joely Richardson (La Reine Tatiana), Danila Kozlovsky (Dimitri Belikov), Dominic Sherwood (Christian Ozera), Cameron Monaghan (Mason Ashford)
Pour comander (Amazon) :

Résumé  d’après Allociné :

Rose et Lissa ont toujours été inséparables. Elles pourraient être comme toutes les jeunes filles de leur âge, mais Lissa est une princesse vampire Moroï que Rose est chargée de protéger. Pour avoir fugué
de l’académie, les deux amies sont punies et Rose est désormais surveillée par le très strict Dimitri. Sa condition devient encore plus compliquée à gérer lorsque son attirance pour son mentor grandit… Alors que Lissa hésite à assumer ses fonctions royales, ses ennemis préparent dans l’ombre un plan pour la détruire et éteindre sa lignée…

L’avis de JackHarkness : 5/10

Partis depuis un an de l’Académie, Rose et Lissa parcourent le monde. Leur relation est claire : Rose est une Dhampyr et doit protéger Lissa, une princesse vampire Moroï. Retrouvées, elles sont contraintes et forcées à retrouver à la Vampire Academy. Mais, le retour de la jeune princesse ne fait pas que des heureux…

Je dois dire que je m’attendais au pire quand j’ai vu les bandes-annonces et affiches aux couleurs criardes. Le résultat est plutôt positif.

L’histoire est assez sympathique, mais ne casse pas trois pattes à un canard. Ne vous attendez pas à voir une opulence de scène de sexe, d’hémoglobine à profusion et des bastons de la mort-qui-tue. Non. Ici, on est dans le soft. En même temps, c’est une adaptation, plus ou moins réussie, de la saga éponyme de Richelle Mead (qui fait une légère apparition de deux secondes et demie), paru chez Castelmore.

Les scènes sont coupées assez bizarrement, s’enchaînant trop rapidement. Le montage est donc étonnant. Dommage.

Il y a quelques allusions, inutiles, aux films Twilight et Harry Potter à l’école des sorciers, sûrement pour essayer de ratisser large le public.

Le gros point négatif revient à l’ensemble du casting. Seule Zoey Deutch, à bout de bras, sauve la distribution par un bon jeu d’acteur. Le reste oscille entre le navrant et le manque de charisme : une directrice qui ne fait pas vraiment stricte, Christian le soupirant agaçant et franchement tête à claques, et Dimitri… Pour un mec qui fait des entraînements ultra-poussés, chasseur de Strigoi (des méchants vampires), il doit être super bâti… Raté, les petites poignées d’amour gâchent tout… Sans compter l’interprétation qui n’est vraiment pas top.

Les gros plans lorsque Lucy Fry, qui joue Lissa, envoute les autres protagonistes sont un peu too much et ridicules.

Les effets spéciaux sont assez mal réalisés (en même temps, vu le budget alloué au film, cela aurait pu être pire) notamment les psycho-loups.

La bande originale sort directement d’une playlist de MTV, mais s’accorde avec l’ambiance générale.

En conclusion, Vampire Academy est un film pour ados, sympa, mais pas transcendant. À voir pour les fans.

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/vampire-academy-soeurs-de-sang-mark-waters/