«

»

Under The Dome – Saison 2 – 2014

under-the-dome-dvdTitre : Under The Dome
Titre en VO : Under The Dome
Date de 1ère Diffusion VO : 30 juin 2014 (MTV)
Date de 1ère Diffusion VF : Inédit
Genre :  Fantastique.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 13
Avec : Mike Vogel (Dale « Barbie » Barbara), Rachelle Lefèvre (Julia Shumway), Alexander Koch (James « Junior » Rennie), Colin Ford (Joe McAlister), Mackenzie Lintz (Elinore « Norrie » Calvert-Hill), Nicholas Strong (Phil Bushey),, Dean Norris (James « Big Jim » Rennie), Eddie Cahill (Sam Verdreaux), Karla Crome (Rebecca Pine), Grace Victoria Cox (Melanie Cross), Sherry Stringfield (Pauline), Dwight Yoakam (Lyle Chumley)
Pour commander (Amazon) :

Résumé  d’après Allociné :

Les habitants de Chester’s Mill sont soudain coupés du monde extérieur lorsqu’une barrière invisible apparaît. Les communications avec le monde extérieur sont impossibles et les habitants sont livrés à eux-mêmes.

Julia, une journaliste, enquête sur un mystérieux arrivage de propane à Chester’s Mill avant que la barrière n’apparaisse. Après l’apparition de cette barrière, elle est sans nouvelle de son mari et prend la décision d’héberger Dale, surnommé « Barbie », qui n’est pas de la région. Mais elle ne sait pas que « Barbie » pourrait bien avoir un lien avec la disparition de son mari.

L’avis de JackHarkness : 1/10

Jim est déterminé à pendre Barbie lorsque le Dôme décide de se magnétiser, engendrant de nouvelles morts. Julia, après avoir caché l’œuf, rencontre Mélanie, une mystérieuse jeune fille qui, elle aussi, est connectée au Dôme.

Si vous avez aimé, ou du moins, apprécié la 1re saison de la série d’ABC, pour le coup, passez votre chemin. La seconde saison d’Under The Dome est catastrophique, soporifique et nullissime.

Par où commencer ? Il y a tellement à dire.

L’intrigue est affligeante d’incohérences, de stupidité et de rebondissements prévisibles. Les scénaristes – enfin j’entends par là les personnes qui sont payés pour « écrire » la trame – nous ont servi treize épisodes dénués d’intérêt remplis de situations idiotes, agrémentées de morts tout aussi inutiles et débiles les unes que les autres, et la surenchère des diverses « épreuves » que le Dôme leur inflige n’aide pas non plus à entrer dans l’histoire. Ce n’est pas tant les épreuves qui sont dérangeantes, mais plutôt leur résolution. Je n’ai jamais vu des « héros » réagir comme ça. À croire qu’ils ne veulent pas sortir de ce foutu dôme ! Même les interactions, qu’elles soient affectives ou amicales, entre les protagonistes sont devenues soporifiques et incompréhensibles. Des triangles amoureux s’installent et ne sont pas exploitées, ou alors très mal.

C’est fatigant ! Je veux bien que ce soit une série estivale, mais il ne faut pas prendre les téléspectateurs pour des pigeons !

Le dernier épisode est une grosse blague. On aurait bien voulu une fin digne de ce nom, avec une résolution pratiquement complète des multiples interrogations que nous pouvons avoir. Il n’en est rien.

L’interprétation des comédiens est catastrophique ! Ils donnent l’impression de réciter le bottin téléphonique sous tranquillisant. Même les « meilleurs » acteurs, Mike Vogel et Rachelle Lefèvre jouent comme des pieds. Ils ne transmettent aucune émotion. Quant à la bande d’ados, c’est au-delà de l’inimaginable. Ils devraient sérieusement prendre des cours de comédie. Tout sonne faux. Il en va de même pour les seconds rôles qui sont horribles. En gros, pour l’ensemble de la distribution, nous sommes soulagés de les voir disparaître au fur et à mesure de l’avancée du show.

La réalisation est chaotique et les effets spéciaux sont risibles et mal effectués.

La bande sonore, pourtant entraînante, ne relève pas le niveau.

En conclusion, la 2e saison d’Under The Dome est catastrophique, soporifique et nullissime. Ce n’est que mon avis, je vous engage à la visionner et à vous faire votre propre avis.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/under-the-dome-saison-2-2014/