«

»

Under the Dome – Saison 1 – 2013

under-the-dome-dvdTitre : Under the Dome
Titre en VO : Under The Dome
Date de 1ère Diffusion VO : 24 juin 2013 (CBS)
Date de 1ère Diffusion VF :  31 octobre 2013 (M6)
Genre :  Science-Fiction, Action
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 13
Avec : Mike Vogel (Dale « Barbie » Barbara), Rachelle Lefèvre (Julia Shumway), Natalie Martinez (Linda Esquivel), Brittany Robertson (Angie McAlister), Alexander Koch (James « Junior » Rennie), Colin Ford (Joe McAlister), Mackenzie Lintz (Elinore « Norrie » Calvert-Hill), Nicholas Strong (Phil Bushey), Jolene Purdy (Dodee Weaver), Aisha Hinds (Carolyn Hill), Dean Norris (James « Big Jim » Rennie)
Pour commander (Amazon) : [Format DVD] [Format Blu-ray]

Résumé  d’après Allociné :

Les habitants de Chester’s Mill sont soudain coupés du monde extérieur lorsqu’une barrière invisible apparaît. Les communications avec le monde extérieur sont impossibles et les habitants sont livrés à eux-mêmes.

Julia, une journaliste, enquête sur un mystérieux arrivage de propane à Chester’s Mill avant que la barrière n’apparaisse. Après l’apparition de cette barrière, elle est sans nouvelle de son mari et prend la décision d’héberger Dale, surnommé « Barbie », qui n’est pas de la région. Mais elle ne sait pas que « Barbie » pourrait bien avoir un lien avec la disparition de son mari.

L’avis de JackHarkness : 6/10

Chester’s Mill est une charmante et paisible bourgade des États-Unis, administrée par Big Jim, un vendeur de voitures, toujours présent pour aider ses concitoyens. La vie coule tranquillement jusqu’à ce qu’un dôme mystérieux, invisible et indestructible n’apparaisse au-dessus de la ville. La survie s’organise tant bien que mal tandis que les secrets enfouis commencent à être déterrés et qu’un groupe d’ados enquête sur le dôme.

J’ai beaucoup entendu parler de cette série, adapté du livre éponyme de Stephen King. Je me suis donc lancé dans le visionnage de cette première saison.

Si les ingrédients principaux de l’œuvre du King sont respectés, l’ensemble est fade. Malgré cela, je me suis laissé happer par cette saison, en la prenant pour ce qu’elle est, c’est-à-dire une série TV estivale. L’intrigue principale est assez plaisante, sans pour autant être des plus convaincantes. Elle traîne en longueur sur les 13 épisodes avec des ressorts scénaristiques très laborieux et prévisibles. Les clichés ne nous sont pas épargnés. Les réactions des survivants sont soit exagérées ou soit incompréhensibles. Les diverses situations sont soit, pour la plupart, plausibles, mais très mal exploitées ou soit invraisemblables et surréalistes.

Les personnages de Dale, alias Barbie, et de Julia sont les plus sympathiques et les plus cohérents de l’histoire. Rachelle Lefèvre joue très bien tout comme Mike Vogel. La palme de la mauvaise actrice revient, comme lors de The Secret Circle à Brittany Robertson. Elle beugle, pleure très mal et joue comme ses pieds. Alexander Koch n’est pas mieux non plus.

Les autres rôles ne sont que des protagonistes aux caractères creux et caricaturaux : le maire manipulateur en quête de pouvoir, la policière mignonne, mais cruche à souhait, un psychopathe ultra bipolaire et nunuche ; et enfin un groupe d’ados aussi futé qu’une bande de limaces en fin de vie.

Le gros reproche que je peux émettre revient à l’hécatombe sur tout le casting. Il ne se passe pas un épisode sans que nous ayons notre lot de macchabées dont la mort s’avère des plus farfelues. Cela me fait penser à la première saison de Révolution durant laquelle toute la distribution a été évincée lors de la première partie de la saison.

Les effets spéciaux sont assez bien réalisés, dans l’ensemble, ils ne me choquent pas.

Le cliffhanger est trop simpliste et nous laisse sur notre faim, malgré tout.

Under The Dome est une série SF convenable, sans être exceptionnelle. A voir par temps de pluie, si vous n’avez rien à faire.

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/under-the-dome-saison-1-2013/