«

»

Trahisons & Faux-Semblants, Ludovic Rosmorduc

Titre: Trahisons et Faux-Semblants
Auteur: Ludovic Rosmoduc
Date de sortie: 11/01/2012
Éditeur: Baam
Genre: Fantasy
Pour qui: À partir de 15 ans

Résumé:
“Je me nomme Aurèle d’Angarande, je suis magicien.  Autrefois, ce seul titre suffisait à entrouvrir bien des portes, à faire se courber bien des puissants. Mais ce temps est révolu.
Aujourd’hui, plus personne ne peut s’enorgueillir d’être magicien. Moi excepté. Je suis le dernier d’entre eux.”
Dans un monde où religieux et chevaliers se livrent une lutte sans merci pour le pouvoir, Aurèle d’Angarande s’est exilé d’Anoth au moment où sa guilde en a été bannie. Ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir l’oeil sur la cité et sur ses habitants. Quand, un matin, c’est un cadavre crispé et bleui par le froid qui s’offre à sa vue, il décide de rompre le serment qu’il s’était fait et de franchir une nouvelle fois les murs de la cité fortifiée. Quitte à mettre les pieds en enfer.

L’avis de JackHarkness
Quand je suis allé au salon du livre de jeunesse à Montreuil, j’avais entendu parlé de Ludovic Rosmorduc. Il était en dédicaces pour son précédent livre, l’héritière du Temps. On m’a alors proposé de lire sn prochain ouvrage, Trahisons et Faux-Semblants. J’ai accepté ce challenge.
Trahisons et Faux-Semblants, nous raconte l’histoire de la ville d’Anoth en proie à un tueur en série. Plusieurs cadavres apparaissent et il n’y a toujours pas de meurtrier. Aurèle d’An décide de mener son enquête.

On va tout de suite parler des choses qui m’ont plus dans ce livre. On verra les points négatifs plus tard.
Partant du principe que c’est un livre publié chez Baam, le public visé est la jeunesse. On ne s’y trompe pas. Le livre se lit relativement vite. Les chapitres sont courts, ce qui est très bien pour nos petites têtes ravagées par l’acné.

L’histoire est sympa… Bon, on ne saute pas de joie non plus, ce sont des meurtres, pas les souvenirs de vacances de l’élève Ducobu… En tout cas, elle tient debout, et surtout il n’y a pas de temps mort… Il faut bien aller à l’essentiel quand on a 280 pages. Ce qui est plaisant, c’est qu’il n’y a pas pléthore de descriptions. Merci à Ludovic Rosmorduc de nous laisser une petite place à notre imagination pour les personnages et la ville d’Anoth.

Les protagonistes ne sont pas caricaturaux et leur psychologie est assez intéressante.

Un point, qui, au départ, m’a un peu interloqué, c’est le point de vue du récit. Il y en a deux. Le premier est celui du narrateur, assez reconnaissable vu que toutes les actions sont à l’imparfait. Le second est celui d’Aurèle, notre enquêteur. Il est écrit à la 1ère personne du singulier et au présent. Oui, c’est très déconcertant mais au moins ça a le mérite de nous cadrer, de nous éviter la sempiternel question «  Mais qui il parle ?? »

On va parler maintenant des points négatifs, car il y en a quelques-uns.
Je n’ai rien contre la prose de l’auteur mais il faudrait qu’il gomme son tic d’écriture : les « bien que ». Il y en a tous les trois-quatre phrases. Au début, ça passe. A la fin, beaucoup moins. Alors, on ne perd pas de vue que c’est un roman pour la jeunesse, qu’ils ne savent pas conjuguer et que par conséquent l’emploi du subjonctif est plutôt appréciable pour les professeurs de Français.
De plus, il y a quelques petites fautes de redondance notamment celle qui me fait bondir systématiquement : le fameux VOIRE MÊME…

En résumé , Trahisons et Faux-semblants est un bon livre pour adolescents qui va leur permettre de s’initier à la Fantasy policière.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/trahisons-faux-semblants-ludovic-rosmorduc/