«

»

The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros, Marc Webb

the-amazing-spider-man-2-affiche-5258221565726Titre: The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros (France) – L’Extraordinaire Spider-Man 2 (Québec)
Titre VO : The Amazing Spider-Man 2
Réalisateur: Marc Webb
Date de sortie: 30/04/2014 (France) – 02/05/2014 (Québec)
Durée : 2h21
Genre: Fantastique, Action, Aventure
Pour qui: + 12 ans
Avec : Andrew Garfield (Peter Parker / Spider-Man),  Emma Stone (Gwen Stacy), Jamie Foxx (Max Dillon / Electro), Dane DeHaan (Harry Osborn), Campbell Scott Michael (Richard Parker), Embeth Davidtz (Mary Parker), Colm Feore (Donald Menken), Paul Giamatti (Aleksei Sytsevich / Rhino), Sally Field (Tante May), Martin Sheen (Oncle Ben).
Pour commander (Amazon) :

Résumé: d’après Allociné

Ce n’est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Être Spider-Man, quoi de plus grisant ? Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen. Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville.  Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui.  Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp.

L’avis de JackHarkness : 2/10

La vie de Peter Parker est loin d’être de tout repos. Il traque les malfaiteurs, continue de batifoler avec Gwen Stacy tout en essayant de la tenir à bonnes distances de ses activités de justicier, comme il l’avait promis au père de sa dulcinée. Il va devoir affronter Electro, un super méchant aux pouvoirs électrifiant.

Bon. Je ne vais pas aller par quatre chemins : The Amazing Spider-Man 2 est proche de la nullité absolue.

L’intrigue tient sur deux lignes, et encore en écrivant gros. Nous subissons une succession de scènes, tantôt guimauves et suintantes de bons sentiments, tantôt d’actions teintées d’un très très léger humour. Ce mélange n’a aucune cohérence. Et le tout dans une extrême lenteur. Ces 2 h 21 ne servent qu’à une chose : introduire les Sinisters Six ! Cela fait un très gros avant-propos !

Je vous passerai les énormes inconsistances qui jalonnent le long-métrage, sans parler des faux-raccords qui le pullulent.

Peter Parker est toujours en train de s’apitoyer sur son sort, sur la perte de son oncle, de ses parents ou du père de Gwen. Certes, cela fait partie du personnage. Mais là, nous sommes trop dans le pathos et cela devient lourd à la longue.

Les comédiens jouent incroyablement mal ! Même Sally Field et Jamie Foxx, pourtant dotés d’un formidable talent d’acteurs, sont mauvais. Je ne vous parle pas d’Andrew Garfield dont le jeu frôle celui des soaps opéra des années 70. Quant à Emma Stone, que dire ? Rien. Son jeu est exécrable.

J’attendais avec impatience l’arrivée d’Harry Osborn. Force est de constater que j’ai été déçu. Le personnage n’a pas d’épaisseur et, mon dieu, l’acteur possède le charisme d’un oursin mort. On est bien loin de l’interprétation de James Franco dans la première trilogie.

La réalisation est plus qu’abominable. J’avais l’impression de regarder le Projet Blair Witch en version accéléré au début du film. Cela ne s’améliore pas hélas au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire.

Le seul point positif revient aux effets spéciaux. Ils sont confectionnés et donnent vie à l’ensemble moribond.

Mention spéciale à Stan Lee qui signe pour moi l’une de ses meilleures apparitions.

The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros est un film affligeant, mou et qui vous fait regretter la première saga de Sam Raimi. Sony tente de faire du Marvel Studios mais n’y arrive pas. À aller voir si vous voulez mourir d’ennui.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/the-amazing-spider-man-le-destin-dun-heros-marc-webb/