«

»

Teen Wolf – Saison 5 – 2015/2016

cast teen wolf saison 4 persoTitre : Teen Wolf
Titre en VO : Teen Wolf
Date de 1ère Diffusion VO : 29 juin 2015 (MTV)
Date de 1ère Diffusion VF : Inédit
Genre :  Fantastique.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 20
Avec : Tyler Posey (Scott McCall), Dylan O’Brien (Stiles Stilinski), Holland Roden (Lydia Martin), , Linden Ashby (le shérif Stilinski), Arden Cho (Kira Yukimura), Shelley Hennig (Malia Tate), Dylan Sprayberry (Liam Dunbar),  Ryan Kelley (le shérif-adjoint Jordan Parrish), Cody Christian (Théo Raeken)
Pour commander :
Résumé:

Scott et sa meute vont bientôt aller en terminale. Bien que les choses ont l’air de s’être calmées, de nouveaux évènements aussi terrifiants les uns que les autres les attendent. Avec l’arrivée d’un ancien camarade de Scott, Théo, ne semble pas de confiance. La meute devra affronter « Les Docteurs » qui ont décidé de changer les règles.

L’avis de JackHarkness :

1er Partie : 3/10

La rentrée scolaire de l’année de terminale vient d’arriver pour le groupe de Scott. Tout va très bien dans le meilleur des mondes : Scott et Kira sont amoureux, tout comme Stiles et Malia, Lydia et Parrish qui se rapprochent et Liam qui essaye de contrôler ses pouvoirs de loup-garou. Le premier jour de lycée n’est pas de tout repos pour le groupe : l’ancien meilleur ami de Scott, Théo, resurgit et annonce qu’il est un lycanthrope. Stiles n’arrive pas à lui faire confiance, pensant qu’il cache quelque chose. En parallèle, des « Terrifiants Docteurs » débarquent et décident de lâcher au sein du lycée des chimères.

Cette première partie de la saison 5 m’a laissé un goût âpre et amer.

L’intrigue principale est tout bonnement décevante. Si l’idée de départ, celle des « Terrifiants Docteurs » qui sont en fait des sortes de Docteur Moreau en voulant transformer des êtres humains en créatures surnaturelles, est bien trouvé, le traitement en est tout autre. Les informations sur ce trio de médecins sont distillées avec une très grande parcimonie et surtout, nous n’arrivons pas à comprendre le but ultime de cette myriade de transformation. Je suis aussi déçu par les chimères. Ce ne sont que des assemblages d’anciennes créatures que nous avons croisées dans les saisons précédentes. Il aurait été plus astucieux et plus intéressant d’introduire de nouvelles espèces.

Les épisodes se suivent et se ressemblent : il ne se passe rien pendant 40 minutes, et les deux dernières minutes apportent un rebondissement qui donne plus de questionnement que de réponse. Une fois pourquoi pas, mais reproduire ce schéma sur les 10 épisodes cela en devient lourd et parfaitement redondant.

Le nouveau personnage, Theo, est d’une fadeur sans nom. Nous devons rapidement ses attentions et son lien avec les « Terrifiants Docteurs ». Vraiment dommage, car cela aurait mérité d’être plus subtil.

Les personnages féminins sont traitées de façon très inégale dans cette première parie.

Celui de Kira ne sert définitivement à rien. Les scénaristes ne savent pas quoi en faire et cela transparaît sur notre écran. Le couple Scoot-Kira est le plus mal assorti et le plus pitoyable de la série. Ça dégouline de bons sentiments, trop même. Sans parler aussi du jeu d’actrice lamentable d’Arden Cho, son interprète.

Après avoir passé toute une saison à savoir qui était la louve du désert, Malia en apprend un peu plus sur sa mère et aussi sur les motivations qui l’ont poussé à abandonner la jeune coyote. Malia est la touche amusante et drôle de ces 10 épisodes, notamment lorsqu’elle apprend à conduire. C’est à mourir de rire.

Enfin, Lydia. Son personnage, aussi attachant qu’il puisse l’être, trouve un équilibre avec Parrish. Ils se tournent autour, se draguent. C’est plaisant. Lydia oublie enfin Jackson et Stiles.

Par ailleurs, la véritable nature de Parrish est enfin révélée. C’est la seule information qui éveille de l’intérêt dans ces 10 épisodes.

Quant à Liam, il est toujours aussi creux et son attirance pour Brayden, une serveuse d’une boîte de nuit, ne vaut pas le coup qu’on s’y arrête tellement que c’en est soporifique.

Stiles est vraiment à part dans cette partie de saison. Il est moins dans la vanne et dans l’humour. Il devient plus sombre. C’est vraiment dommage bien que cela apporte de la profondeur dans le personnage. Un juste milieu aurait été le bienvenue.

Du point de vue de la mise en scène et du montage, il faudrait qu’ils arrêtent les ralentis qui ne servent à rien. Sauf peut-être à gagner des minutes sur le scénario. Vraiment dommage.

Seule la bande musicale est toujours aussi géniale.

Bref, vous l’aurez compris, cette première partie de la saison 5 de Teen Wolf est affligeante tant par les jeux d’acteurs que par un scénario peu clair et lent. Pourtant, c’est une série que j’affectionne toujours autant. J’espère que la seconde moitié relèvera le niveau. Réponse en janvier 2016.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/teen-wolf-saison-5-20152016/