«

»

Star Trek into Darkness, J.J. Abrams

star-trek-into-darkness-posterTitre: Star Trek Into Darkness (France ) – Star Trek : Vers les ténèbres (Québec)
Titre VO : Star Trek Into Darkness
Réalisateur: J.J. Abrams
Durée : 130 minutes
Date de sortie: 12/06/2013(France) –  16/05/2013 (Québec)
Genre: Science-Fiction, Aventure, Action
Pour qui: À partir de 12 ans
Avec : Chris Pine (James T. Kirk), Zachary Quinto (Spock), Benedict Cumberbatch (John Harrison), Zoe Saldana (Nyota Uhura), Alice Eve (Dr. Carol Marcus), Karl Urban (Dr. Leonard ‘Bones’ McCoy), John Cho (Hikaru Sulu), Anton Yelchin (Pavel Chekov), Simon Pegg (Montgomery ‘Scotty’ Scott )
Pour commander (Amazon) :  [Version DVD] 
[Version Blu-Ray]
Résumé d’après Allociné.com :

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…

Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.

Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

L’avis de JackHarkness: 8/10

Après la tentative assez foireuse de sauvetage d’un monde primitif, Kirk est rétrogradé et devient second de l’USS Enterprise dirigé par le Commandant Pike. À Londres, le centre des archives de Starfleet est attaqué par John Harrison dont le seul but est de détruire à néant la flotte spatiale.

On retrouve avec plaisir toute la joyeuse équipe de Star Trek emmenée par J.J. Abrams, après le succès du précédent opus.

L’intrigue est bien ficelée même si par moment il y a quelques longueurs. Tout s’imbrique convenable, parfois un petit peu trop bien. Les rebondissements scénaristiques sont de temps en temps télégraphiés. Dommage.

La photographie est sublime et les effets spéciaux sont à la hauteur de nos espérances.

Les acteurs jouent juste et bien. Les petites vannes entre Pine et Quinto sont drôles et savoureuses tout comme l’humeur bougonne de McCoy.

Le gros plus de Star Trek into Darkness est la prestation extraordinaire de Benedict Cumberbatch, alias Sherlock Holmes dans la série de la BBC. Tout le film repose sur son jeu d’acteur.

La seule chose qui est à déplorer est les incalculables faux raccords du film. Je ne comprends pas que l’on puisse débourser autant d’argent pour ce long-métrage et de ne pas embaucher un monteur qui sait faire correctement son travail. J’ai beau essayer de ne pas y prêter attention, mais parfois les erreurs sont tellement grosses et grossières que cela en devient horripilant.

En résumé, Star Trek into Darkness est un bon film de SF. Mention spécial pour Benedict Cumberbatch.

Bande-Annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/star-trek-into-darkness-j-j-abrams/