«

»

Sidhe, Tome1, La Diseuse d’Ombres, Sandy Williams


sidhe tome 1 la diseuse d'ombres sandy williamsTitre:
 La Diseuse d’Ombres
Titre en VO: The Shadow Reader
Saga: Sidhe
Nº du tome: 1
Auteur: Sandy Williams
Date de sortie: 26/10/2012
Éditeur: Milady
Genre: Bit-lit
Pour qui: Adulte
Pour commander (Amazon) :Cliquer ici

Résumé:

McKenzie Lewis est différente : elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu’ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes piégé dans une guerre sans merci contre de sanguinaires usurpateurs de trône. Mais lorsque McKenzie est enlevée par ces derniers, elle se trouve confrontée à un dilemme : faire confiance à Kyol, le maître d’armes du roi qu’elle aime en secret depuis dix ans, ou à Aren, le meneur des rebelles, qui tente de lui révéler le véritable visage de la cour…

L’avis de Dr M: 6/10

Alors que McKenzie est en train de passer son partiel, elle sent la magie autour d’elle. La jeune femme peut voir les faes et décrypter les ombres qu’ils laissent derrière eux avant de se téléporter. Elle se retrouve impliquer dans une guerre entre deux peuples faes. Elle découvrira que ces certitudes sont peut-être des leurres…

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. La première raison vient, je pense, de la traduction. La narration se faisant au présent, dans les dialogues, le traducteur a omis l’inversion sujet-verbe. Du coup, certaines fois je me suis retrouvé avec des phrases qui semblaient non terminées. Je chipote, mais on ne peut pas traduire mot à mot sinon autant lire un roman traduit par un traducteur automatique.

Le deuxième point avec lequel j’ai eu un souci, c’est que le roman manque cruellement de description. Il est certes raconté à la première personne du singulier, mais l’auteure nous parle d’un monde dont on ignore tout. C’est très déstabilisant. J’aurais préféré que tout se passe dans notre réalité.

Pour parler de l’histoire, je l’ai trouvé assez originale. L’auteure nous fait découvrir des créatures telles que les « diseurs d’ombres ». L’humain est au centre de ce roman fantastique.

Le rythme est assez bon. Il s’accélère vers la fin lorsque le conflit et la révélation deviennent inévitables. Pour le style, j’aurais rajouté quelques descriptions. Sans en abuser, mais pour que McKenzie nous dise ce qu’elle voit des paysages et des royaumes des faes.

Le personnage de McKenzie est très réaliste face à son histoire. Lorsque les événements arrivaient, elle savait avoir un œil critique. C’est ce qui la rend attachante. Cependant, il y a quand même des moments où c’est une vraie tête à claques.

Le reste de la multitude des personnages n’est pas très approfondie. C’est sans doute au profit de l’action. Mais encore une fois, le manque de description fait que dès que le personnage s’évanouit, on manque pleins d’éléments qui ne sont même pas dits ultérieurement.

L’héroïne est somme toute assez typique des romans de Young Adult. On y retrouve le triangle amoureux et la fin est plus que prévisible dès les premiers chapitres lus.

En résumé, c’est un premier roman auquel il manque pas mal de choses. Je vous invite tout de même à vous faire votre propre avis.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/sidhe-tome1-la-diseuse-dombres-sandy-williams/