«

»

Sharakhaï, Tome 1 : Les Douze Rois de Sharakhaï, Bradley P. Beaulieu

Titre: Les Douze Rois de Sharakhaï
Série: Sharakhaï
Numéro du tome: 1
Auteur: Bradley P. Beaulieu
Date de sortie: 17 Août 2016
Éditeur: Bragelonne
Genre: Fantasy

Résumé : Dans les arènes de Sharakhaï, la perle ambrée du désert, Çeda combat tous les jours pour survivre. Comme de nombreux autres, elle espère la chute des douze Rois immortels qui dirigent la cité depuis des siècles. Des souverains cruels et tout-puissants qui ont peu à peu écrasé tout espoir de liberté, protégés par leur unité d’élite de guerrières et les terrifiants asirim, spectres enchaînés à eux par un sinistre pacte. Tout change lorsque Çeda ose braver leur autorité en sortant la sainte nuit de Beht Zha’ir, alors que les asirim hantent la ville. L’un d’eux, coiffé d’une couronne en or, murmure à la jeune fille des mots issus d’un passé oublié. Pourtant, elle les connaît. Elle les a lus dans un livre que lui a légué sa mère. Et le lien que Çeda découvre entre les secrets des tyrans et sa propre histoire pourrait bien changer le destin même de Sharakhaï…

Avis de Gkone – 8.5/10

Venez à Sharakhaï, venez découvrir ses palais, ses rois et apprécier le temps exquis qu’il y fait. Sharakhaï, ville cosmopolite du Shangazi, est la destination de cette automne, car en plus de tout cela, votre guide Çeda vous fera découvrir les recoins cachés ou méconnus de la perle ambrée du désert, et vous donnera également un aperçu de la magie qui y a lieu et des intrigues qui se mêlent et se tissent durant la durée de votre voyage.

Avouez que je vous le vends bien ce livre hein ouais ? Comme je le disais donc, ici, on suit majoritairement Çeda qui a perdu sa mère il y a plusieurs années, et qui a du se débrouiller seule assez rapidement. Elle n’est certes pas totalement seule, Emre est ce qui se rapproche le plus d’une famille pour elle. Pour s’en sortir, Çeda a plusieurs boulots, tout d’abord aux arènes où elle participe à des combats, mais elle réalise également des furtifs (elle livre des paquets où on lui dit de les livrer). Suite à un de ses furtifs et du fait de sa seine (ou pas) curiosité, notre héroïne va se retrouver au milieu de diverses intrigues impliquant des rebelles au régime de Sharakhaï, mais également les Rois de Sharakhaï. De fils en aiguilles, de mystères en intrigues, de rencontres en rencontres, Çeda va tracer son chemin jusqu’aux Rois de Sharakhaï, qu’elle a juré de détruire.

L’ensemble de ce premier tome se passe à Sharakhaï ou bien dans le désert alentour. L’auteur prend son temps pour nous faire découvrir le quotidien de Çeda, ce qu’elle fait pour vivre. Puis il alterne entre présent et passé, afin de bien placer le contexte, ce qui a amené Çeda à vouloir se venger des Rois. Car Çeda est avant tout guidé par son désir de vengeance. Cette alternance entre passé et présent, fait d’ailleurs monté l’envie pour le lecteur de découvrir la suite, on a certes envie d’en apprendre plus sur ce qu’il s’est passé avant, mais on a également très envie de voir les aventure de Çeda dans le présent.
En plus de suivre les aventures de Çeda, l’auteur nous donne envie d’en savoir plus sur la mythologie qui entoure les Rois et la cité, mais également les dieux du désert ou encore les asirim. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’auteur sait garder son public en haleine tout au long de ce premier tome, même si la deuxième partie est définitivement riche en découverte même si au final il reste encore beaucoup de choses à découvrir.

Comme je le disais l’auteur prend son temps pour mettre en place l’ensemble de ses éléments, à faire des révélations, et je trouve que ça permet d’apprécier à sa juste valeur le texte. Parce que quand on lit ce livre, on est vraiment immergé dans l’histoire, on a l’impression d’être au marché ou dans les rues quand Çeda les traverse. En plus de ces descriptions, l’action n’est pas en reste, puisque ce côté vivant des descriptions est bien maîtrisé dans les scènes de combats.

Au final, même si le début peut paraître un peu lent, l’auteur réussit à me transporter dans l’univers de la cité de Sharakhaï avec ses personnages, ses rues et ses paysages. La mythologie n’est pas en reste également, puisqu’avec les quelques éléments qu’on découvre dans le dernier tiers du livre, on veut en savoir plus. Heureusement le prochain tome sort en novembre. J’ai hâte de mettre ma main dessus !

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/sharakhai-tome-1-les-douze-rois-de-sharakhai-bradley-p-beaulieu/

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow