«

»

Sauvage, Tome 1, Les Voyages de Jack London, Christopher Golden & Tim Lebbon

Titre : Sauvage
Titre en VO : The Secrets Journeys of Jack London: Book1: The Wild
Saga : Les Voyages de Jack London
Nº du tome: 1
Auteur: Christopher Golden & Tim Lebbon
Date de sortie: 11/05/2012
Éditeur: Castelmore
Genre:  Young Adult
Pour qui: À partir de 13 ans

Résumé :
Jack, dix-sept ans, part à la conquête du Grand Nord pour devenir chercheur d’or. Plus intéressé par l’aventure que par la richesse, il espère se mesurer aux rigueurs du climat et affronter la nature sauvage. Mais Jack est loin de s’attendre aux obstacles qui se dresseront sur sa route : des hommes sans scrupules, prêts à tout pour faire fortune, et surtout des créatures redoutables qui incarnent ce que l’homme abrite de plus sombre en son cœur. Son animal totem, le loup, l’aidera à traverser les épreuves… pourvu que Jack reste en vie.

L’avis de Dr M : 7/10
Mais qui est Jack London ? Un écrivain ? Un aventurier ? Christopher Golden et Tim Lebbon nous racontent la véritable fausse histoire de l’auteur de Croc-Blanc. Jack, âgé de dix-sept ans veux devenir chercheur d’or. Il s’embarque alors dans un voyage vers le Grand Nord. Ses péripéties le conduiront vers un avenir sombre. Au fil de ses aventures, il rencontrera une Amérindienne du nom de Lesya. Une jeune femme mystérieuse qui n’est peut-être pas si gentille que ça. Pour couronner le tout, un Wendigo rôde…

C’est un véritable livre d’aventure que nous propose le duo Golden-Lebbon. Il y a deux parties dans ce roman. Une première où on suit Jack qui essaie d’arriver en Alaska pour chercher de l’or, et une deuxième avec de la magie.
Si vous cherchez un livre rempli de magie, passez votre chemin. Elle n’apparait que très tardivement. Elle est amérindienne. C’est le pouvoir de la nature, de communiquer avec la faune et la flore. On rencontre même un terrible prédateur : le Wendigo.

Jack est un personnage assez bien travaillé. Il est courageux, solitaire et très débrouillard.

Il y a de l’action. Le début est un peu lent à mon goût. Mais, il faut que les choses s’installent. Donc, ne reposez pas le livre. Laissez-lui une chance, il le mérite.
C’est parfois haletant, surtout quand le personnage principal essaie de fuir le Wendigo. Les cent dernières pages se lisent d’une seule traite. On n’a vraiment pas envie de reposer le roman.

Pour celles et ceux qui ont lu du Jack London, on retrouve des ingrédients comme le loup, et le Grand Nord américain qui ont fait le succès de l’auteur. J’ai retrouvé certains de mes souvenirs d’enfance, notamment de « Croc-Blanc ». Une lecture qui donne aux plus vieux de bons souvenirs, et qui en créera pour les plus jeunes.

La fin m’a un peu déçu. En effet, contre toute attente un personnage que l’on pensait mort ne l’est pas. Je trouve que c’est dommage. Ça donne un côté « happy ending » à la Disney. Je n’ai pas vraiment compris le pourquoi.

En résumé c’est un bon roman d’aventures avec un soupçon de magie amérindienne. Un livre qui devrait plaire aux ados.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/sauvage-tome-1-les-voyages-de-jack-london-christopher-golden-tim-lebbon/

  • Pingback: Entretien avec… Tim Lebbon » FantasyGate()

  • Sal

    Je me suis laissée tenter par l’histoire après avoir lu la chronique. Je dois dire qu’au début je n’étais pas emaballée. Mais plus j’avançais, moins je pouvais reposer le livre. Vivement la suite.
    Bonne continuation.
    Sal