«

»

Revolution – Saison 1 -2013

 

Revolution - Saison 1

Revolution – Saison 1

Titre : Revolution
Titre en VO : Revolution / Révolution (Québec)
Date de 1ère Diffusion VO : 17/09/2012 (NBC)
Date de 1ère Diffusion VF :  Prévu sur TF1 (France) / V (Québec)
Genre :  Science-fiction.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisodes : 20
Avec : Billy Burke (Miles Matheson), Tracy Spiridakos (Charlie Matheson), Giancarlo Esposito (Tom Neville), Daniella Alonso (Nora Clayton), Zak Orth (Aaron Pittman), David Lyons (Général Sebastian Monroe), Elizabeth Mitchell (Rachel Matheson), Tim Guinee (Ben Matheson), JD Pardo (Jason Neville), Graham Rogers (Danny Matheson)
Commander (Amazon) : [Version DVD] [Version Blu-ray]
Résumé  d’après Allociné :

Le monde bascule dans une ère sombre lorsque l’électricité cesse soudainement de fonctionner. Sans technologie moderne, les hôpitaux, les transports et les moyens de communication ne sont plus opérationnels. La population doit réapprendre à vivre…

15 ans plus tard, la vie a repris son cours. Lentement. Sereinement ? Pas vraiment. Aux abords des communautés agricoles qui se sont constituées, le danger rôde. Et la vie d’une jeune femme est bouleversée lorsque la milice locale débarque et tue son père, qui semble être mystérieusement lié au blackout. Ces révélations l’amènent à se mettre en quête de réponses sur le passé, dans l’espoir d’un futur meilleur.

L’avis de Dr M : 5/10

Ben et ses enfants, Charlie et Danny, vivent dans un village en autosuffisance. Un jour, le Capitaine Neville vient récolter l’impôt pour le Général Monroe. Tout ne se passe pas comme prévu. Ben meurt et Danny est emmené. Charlie doit alors retrouver son oncle à l’aide d’Aaron et Maggie pour l’aider à libérer son frère. Le pendentif que donne Ben à Aaron a le pouvoir de générer de l’électricité. Et si le monde pouvait retrouver cette source d’énergie ?

Et si l’électricité venait à disparaître, que deviendrait-il de l’humanité ? C’est le postulat de départ de cette série créée par Éric Kripke, et produite par J. J. Abrams.

Au départ, on se dit que ça peut-être sympa. On se pose soi-même la question de savoir ce qu’on ferait sans téléphone, ordinateur, télévision, Internet… Mais, très vite, on tourne en rond. Le rythme est très lent et les nombreux flashbacks qui permettent de justifier l’intrigue alourdissent encore plus chacun des épisodes qui composent cette première saison.

Après nous avoir présenté toute une galerie de personnages, la plupart meurent. On n’a même pas le temps de s’attacher à quelqu’un qu’il/elle disparait. Ceux qui restent sont ceux qu’on voudrait voir mourir. C’est le cas de Charlie. C’est une vraie tête à claques et on prie à chaque fusillade, explosion qu’elle y reste. Mais non, elle s’accroche.

Certains sont vraiment très mal exploités comme Rachel ou encore Aaron. Malgré tous les retours en arrière, les différentes histoires, on ne sait pas vraiment quelle est leur implication dans toute cette histoire.

Les questions se bousculent, la série n’y répond pas. Au lieu de ça, on fait du surplace. Il y a plusieurs épisodes entiers qui ne servent à rien, à part à perdre le téléspectateur. En plus, plus on avance, plus la conspiration mondiale sorti du chapeau semble être une espèce de solution de facilité.

Il y a de l’action, mais souvent non justifié. J’avais un peu l’impression que c’était pour utiliser un stock d’explosif ou de pétards.

Les « faux raccords » sont très nombreux et c’est un peu lassant. Je prends le cas des balles pour les armes à feu. Au début, on nous dit qu’il n’y a plus de technologie pour en fabriquer et que par conséquent, il faut les éviter de les gaspiller. Et puis, à chaque épisode, tout le monde tire sur tout le monde sans regarder où il vise. Donc niveau gaspillage, on ne fait pas mieux. Un autre exemple est la chronologie dans les flashbacks. Elle semble être aléatoire et on a l’impression que les scénaristes n’ont pas vérifié ce qu’ils avaient déjà dit. Un autre exemple ? Lorsque les personnages se connectent sur un ordinateur (sans Internet, car il n’y en a pas), ils peuvent parler avec des gens sans système d’exploitation ni messagerie instantanée. Alors, je ne suis pas un pro en informatique, mais bon pour communiquer avec un autre ordi, il faut forcément qu’ils soient reliés, non ?

Malgré des audiences en baisse (je comprends bien pourquoi), une deuxième saison a été commandée. J’ai lutté pour arriver à la fin pour avoir des réponses à mes questions, je ne lutterai pas 22épisodes pour en savoir plus.

En résumé, cette série avait une idée de départ brillante, mais son exploitation est plus que brouillonne. Cette saison sera donc pour moi sans suite…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/revolution-saison-1-2013/