«

»

Retour sur les Halliennales

On avait déjà goûté aux joies des festivals nordiques. Et quand notre amie Fleurine, du Monde de Fleurine, nous dit qu’elle doit faire une exposition de ses œuvres aux Halliennales, on doit y aller, forcément.

C’est donc sous un soleil radieux… Non, je plaisante, il a plu à torrent… C’est donc sous une pluie battante que nous avons pu nous rendre au premier festival Les Halliennales, ce samedi 13 octobre.

Arrivé à 10h, les auteurs étaient présents stylo et sourire armés afin d’accueillir les lecteurs.

Il y avait entre autres, Frédéric Mars, Georgia Caldera, Sophie Jomain, Stéphane Soutoul, Pierre Pevel, Jeanne Faivre D’Arcier, Cassandre F. Amaranthe, Marika Gallman, Ludovic Rosmorduc et Marie Callet.

La fameuse exposition du Monde de Fleurine trônait en plein milieu de la salle de l’évènement. Beaucoup de passage et la boutique de souvenirs et goodies n’a pas désemplie.

Adrien Party et Micky

Deux conférences ont ponctué la journée. La première était consacrée aux Vampires avec la star du salon Adrien Party. Oui, la star. Il n’a pas arrêté d’être filmé par une équipe d’Envoyé Spécial dont le reportage sera diffusé le 1ernovembre prochain.

Stéphane Soutoul et Micky

La seconde était une table ronde, toujours sur les vampires, et animé par The Star, Adrien Party. Il y avait Marika Gallman, Jeanne Faivre D’Arcier, Alain Pozzuoli, David S.Kara, Jacques Sirgent  et Alice Arslanagic.

Un petit défilé de mode vampirique avait fini l’après-midi.

Bilan de ce premier festival : excellent à tout point de vue. Et ce n’est pas les 1 500 visiteurs de la journée qui diront le contraire. Bravo aux bénévoles de la journée et à La Porte des Mondes pour avoir pu proposer d’acheter les livres des auteurs durant le festival.

 

Cassandre F. Amaranthe et Micky

Le choix des auteurs et des intervenants ont été judicieux, mêlant la jeune garde aux plus chevronnés, sans distinction de maison d’éditions, quoique.

Le fait de mettre en avant l’exposition au centre de l’évènement est un plus. Combien de festival  relègue les expos en second plan, limite cachées entre deux portes ?

Comme toute première fois, il y a des points négatifs. Malgré un buvette ayant des prix raisonnables, le choix de nourriture pour le midi était très restreint. Le chemin pour se rendre au complexe n’était convenable indiqué. Trois / quatre panneaux ne seraient pas du luxe, surtout pour les voyageurs parisiens et

Sophie Jomain et Micky

étrangers. Et le dernier point et non des moindres : une journée, c’est trop court !!!!

Gageons que fort du succès de cette première édition, une seconde nous soit proposés.

 

 

 

 

 

 

Photos du Festival ;

Entrée citrouillesque des Halliennales

Promenons nous dans les stands…

L’expo du Monde de Fleurine : Que de monde….

Stand livresque de La Porte des Mondes

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/retour-sur-les-halliennales/