«

»

Rencontre avec Veronica Roth

Ce samedi 16 avril, les éditions Nathan nous ont conviés à un brunch, dans un charmant décor, avec Veronica Roth, l’auteure de la saga Divergente, présente à Paris pour quatre jours.

totem nathan

Dans une ambiance très agréable et autour d’un succulent repas, nous avons pu poser nos diverses questions à l’auteure sur son œuvre et sur ses loisirs.

table brunch

Ainsi, nous apprenons que Veronica adore écrire dans l’avion ou chez elle. Son mari est son premier lecteur mais ne laisse rien transparaître de ses émotions lorsqu’il lit les chapitres de ses romans, ce qui agace l’auteure terriblement. Au sujet de Divergente, elle admet qu’il y a des choses à revoir dans la forme et dans le fond sur certains passages dans le premier.

Veronica est assez contente de l’adaptation cinématographique, même si elle déplore que depuis le deuxième film, les scénaristes s’éloignent de plus en plus de l’œuvre littéraire. Elle n’a, d’ailleurs, aucun pouvoir sur le scénario. Elle nous confirme que la fin du film devrait être la même que celle d’Allegiant. Par contre, elle reste dubitative sur la fin de Quatre que prévoient les scénaristes. Elle n’en dira pas plus.

Au niveau du casting, son avis était juste consultatif mais Veronica trouve que les acteurs sont plutôt justes dans leur interprétation. Au départ, elle trouvait que Théo James était trop vieux pour interpréter Tobias mais qu’en fin de compte, le résultat est très convaincant. Elle avait lourdement insisté pour avoir Naomi Watts pour le rôle de Jeannine, mais c’est Kate Winslet qui en a hérité.

Veronica Roth et JackHarkness

Veronica Roth et JackHarkness

L’auteure nous a confié que son agent, Joanna, lui avait demandé d’étoffer certains passages de l’histoire de Divergente, afin de le rendre un peu plus digeste. Toutes les deux ont vraiment une relation de confiance et une parfaite symbiose. Quant à la fin déchirante du dernier opus, elle était prévue depuis le début, montrant ainsi le sacrifice ultime d’un des personnages principaux. D’ailleurs, elle confesse que le thème du Sacrifice est omniprésent dans sa saga. Elle voulait montrer que parfois, il faut se sacrifier afin de sauver, d’aider, son entourage ou une patrie.

Sinon, Veronica est une grande fan de séries, notamment les comédies. Elle adore Grimm, Daredevil, Jessica Jones, Community ou encore Brooklyn Nine One One. A une certaine époque, elle pouvait suivre jusqu’à 10 séries en même temps, mais maintenant, elle se contente de quelques unes à cause du temps. Niveau littéraire, elle adore les œuvres de Jim Butcher et de Cassandra Clare. En ce moment, elle dévore les nouvelles et les essais de la littérature blanche afin de ne pas interférer dans son processus créatif. Même si elle adore regarder des séries, elle avoue qu’elle serait totalement incapable de devenir scénariste.

En exclusivité, Veronica nous a confié qu’elle est en ce moment en train d’écrire un diptyque de science-fiction, se déroulant dans l’espace, dont le thème principal est : la dualité rédemption-pitié. Mais elle n’en dira pas plus.

C’est une séance de dédicaces improvisée que nous nous quittons.

veronica dedicace

Je tenais à remercier chaleureusement Veronica pour sa gentillesse, Joanna, son agent, ainsi que toute l’équipe de Nathan, Éva, Valentina et Marianne.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/rencontre-avec-veronica-roth/