«

»

Psi Changeling, Tome 16 : Etreintes sauvages, Nalini Singh

81eotaekydLTitre : Etreintes sauvages
Titre en V.O :Wild Embrace
 Saga : Psi Changeling
N° du tome : 16
Auteur : Nalini Singh
Date de sortie : 17/03/2017
Editeur : Milady
Genre : bit-li
Pour qui : Adulte
Résumé :

Au fond des océans, Tazia Nerif cherche à briser le Silence du commandant Psi de sa base. Dorian, incapable de se transformer, doit apprendre à laisser son léopard jouer s’il veut devenir un changeling à part entière. Cruellement blessé par une louve dominante, Felix refuse de se laisser séduire à nouveau, mais Dezi est prête à tout pour le convaincre de lui accorder sa confiance. Kenji et Garnet, autrefois séparés, sont de nouveau irrésistiblement attirés l’un par l’autre, mais un lourd secret menace leur bonheur…

Avis d’Eresh : 7/10

Ce recueil se compose de quatre nouvelles, format qui ne m’attirait que peu il n’y a pas si longtemps. Mais celles et ceux qui lisent l’œuvre de  Nalini Singh savent que cette auteure s’est déjà illustrée dans ce genre avec un recueil tiré de son autre série phare Chasseuse de vampire. Et j’avais été totalement séduite.

Du coup je me suis laissée tenter par Etreintes sauvages alors que je n’ai lu que les deux premiers tomes de la saga Psi Changeling. C’est avec soulagement que j’ai lu la note de l’auteure en début de roman : il n’est pas nécessaire d’avoir lu la série pour apprécier ces nouvelles.

Au fil de ma lecture, j’ai eu la sensation que l’intensité narrative allait en s’accroissant, jusqu’à atteindre son paroxysme avec Liés par le Destin.

En effet, étant pour le coup novice dans cet univers, j’ai pu apprécier sa complexité en suivant divers personnages, croiser quelques visages connus et m’immerger petit à petit au sein des meutes.

Porté par une écriture riche, incroyablement fluide, on oublie vite qu’il ne s’agit « que » d’un recueil, avec un sentiment de continuité, comme un fil d’Ariane, au travers de chaque nouvelle, à l’exception de la toute première peut-être, l’Echo de Silence.

Il me faut reconnaître qu’il m’a été parfois difficile de comprendre les liens de chaque personnage, si nombreux ! Puisqu’il est possible de lire ce tome indépendamment des autres, l’auteure a dû parfois expliquer très –trop- brièvement qui est qui ou les éléments décisifs de la saga. J’ai dû m’attarder sur ces explications afin de bien comprendre toutes les implications dans l’histoire. Cela perturbe la fluidité du récit et parfois, peut conduire le lecteur « novice » à se perdre.

Alors oui, on peut lire cet ouvrage seul mais je suis persuadée qu’on l’apprécie bien plus en ayant lu l’univers de Psi Changeling dans sa totalité.

Je l’ai vraiment ressenti en lisant Dorian. Bien qu’en soi cette nouvelle est très intéressante et que Dorian mérite que l’on se penche sur son cas, il est indubitable que de connaître les personnages enrichit considérablement l’histoire.

Mais tous ces légers grains de sable ne nuisent pas au plaisir de la lecture, un art que maîtrise Nalini Singh.

Cela dit, j’ai ressenti une petite pointe de déception lorsque je me suis rendue compte qu’une seule nouvelle mettait en scène un personnage Psi, les trois autres ne parlant que des changelings ou des relations intra et inter-meutes. Cela m’a laissée u peu sur ma faim je dois dire.

Un tome donc qui m’a plu, et particulièrement Entre chat et loup ainsi que Liés par le destin, et qui m’a donné l’envie de me replonger dans cet univers. En lecture seule, il est vrai, on ne peut l’apprécier sans conditions, trop de détails nous échappant. Mais si vous êtes férus de cette saga, ce tome vous révélera des secrets et mettra en lumière des personnages juste aperçus.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/psi-changeling-tome-16-etreintes-sauvages-nalini-singh/