«

»

Orgueil et Préjugés et Zombis, Seth Grahame-Smith

Orgueil et Préjugés et Zombis

Titre: Orgueil et préjugés et zombies
Titre en VO: Pride and Prejudice and Zombies
Auteur: Seth Grahame-Smith
Date de sortie: 28/11/2009
Éditeur: Flammarion
Genre: Fantasy
Pour qui: Adulte
Pour commander (Amazon) : ici

Résumé:

Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l’arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine: enfin, des cœurs à prendre, et des bras supplémentaires pour repousser les zombies qui prolifèrent dans la région ! Mais le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d’Elizabeth, et son ardeur au combat ? Les innommables auront-ils raison de l’entraînement des demoiselles Bennet? Les sœurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane? Surtout, le chef-d’œuvre de Jane Austen peut-il survivre à une attaque de morts-vivants ?

 

L’avis de Dr M : 3/10

Elizabeth Bennet vit avec sa famille. Son père est un homme sensé qui a décidé d’éduquer ses cinq filles pour qu’elles ne soient pas que des épouses. Sa mère pense que la seule chose à faire c’est de bien les marier. Celle-ci ne comprend pas pourquoi ses filles sont entraînées à un mode d’auto-défense asiatique pour affronter les non-morts, que la milice maintient en dehors des villes. Les Bringley, une famille fortunée s’installe dans la ville. Madame Bennet espère bien pouvoir marier l’une de ses filles à Charles Bingley, le jeune homme de la famille. Fitzwilliam Darcy, un bel homme, très grand et peu bavard s’installe avec les Bingley. On lui propose de sortir dîner avec Élisabeth, mais celui-ci refuse, car il trouve que cette dernière n’est pas assez belle. Elizabeth, mécontente, ne cesse d’attaquer Darcy. Les Bennet tente de marier la jeune rebelle avec Collinsm un pasteur dont la patronne Catherine de Bourght (qui d’ailleurs a une armée secrète de ninjas et qui est considérée comme la meilleure guerrière du royaume) considère qu’il doit se marier avec une des filles Bennet. Charles Bingley disparait peu après l’arrivée de Wickham, un officier dont Elizabeth tombe amoureuse. Elle devra résoudre la disparition, découvrir la relation entre Wickham et Darcy et surtout ne pas se faire tuer par les zombis.

Seth Grahame-Smith revisite un classique de la littérature sentimentale à la sauce zombi. Le mélange se veut intéressant, mais pour moi, la magie ne prend pas. Ce n’est ni un livre de zombi, ni un roman d’amour. C’est un peu une escroquerie. L’auteur, à certains moments, fait des « copier-coller » du texte d’origine et rajoute des combats contre les non-morts. J’ai vérifié.

Ce roman est loin d’être le meilleur de l’année. Le livre d’origine, de Jane Austen, ne m’inspirait pas. J’avais lu quelques passages au lycée et j’avais trouvé ça soporifique. Ce qui peut éventuellement sauver de l’ennui, ce sont les attaques zombis, et l’armée secrète de ninjas. On a parfois l’impression que l’auteur a fumé quelque chose d’illicite.

Elizabeth est ennuyeuse à souhait. Les passages introspectifs sont toujours présents dans la version de Grahame-Smith. Et donc on a le droit à des pages et des pages de « Darcy pense peut-être ceci… blabla… mais Wickham pense peut-être ça ». Et en plus, ça dure tout le livre. Heureusement qu’il y a les rajouts de Grahame-Smith. Cependant, on voit qu’ils ne font pas partie de la version originale.

Les autres personnages ne sont pas vraiment intéressants.

L’intrigue est plus que passable. Même si on est « fleur bleue », il faut vraiment en vouloir pour accrocher sur les triangles Darcy-Elizabeth-Wickham.

En résumé, je ne peux pas vraiment vous le conseiller, sauf si vous devez le lire pour le lycée.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/orgueil-et-prejuges-et-zombis-seth-grahame-smith/