«

»

Once Upon A Time, Saison 4, 2014-2015

once-upon-a-time-queens-of-darkness-fullTitre :  Once Upon A Time, il était une fois
Titre en VO : Once Upon A Time
Date de 1ère Diffusion VO :  29 septembre  2013 (ABC)
Date de 1ère Diffusion VF : Inédit
Genre :  Drame, Fantastique
Pour qui : A partir de 10 ans
Nombre d’épisodes : 23
Avec :    Ginnifer Goodwin (Mary Margaret Blanchard / Blanche Neige) ; Jennifer Morrison (Emma Swan) ; Lana Parrilla (Regina Mills / la Méchante Sorcière) ; Josh Dallas (David Nolan / Le Prince Charmant) ; Raphael Sbarge (Archie Hopper / Jiminy Cricket) ; Jared Gilmore (Henry Mills) ; Robert Carlyle (M. Gold / Rumpelstiltskin), Emilie de Ravin (Belle), Colin O’Donoghue (Killian Jones / Hook), Rebecca Mader (Zelena, la méchante sorcière de l’ouest), Sean Maguire  (Robin des Bois), Michael Socha (Will Scarlet), Eion Bailey ( Pinocchio / August W. Booth), Merrin Dungey (Ursula), Scott Michael Foster (Kristoff),, Georgina Haig (Elsa), Elizabeth Mitchell (Ingrid), Elizabeth Lail  (Anna), Victoria Smurfit (Cruella d’Enfer), Kristin Bauer (Maléfique)

Résumé :

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C’est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu’elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n’est autre que l’impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l’effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c’est l’espoir de toute une communauté amnésique qui renaît…

L’avis de JackHarkness : 6/10

Lorsqu’Emma et Hook reviennent du passé, ils ont ramené par mégarde une fiole renfermant Elsa d’Arendelle. Elle essaye par tous les moyens de retrouver dans sa contrée. Toute la famille Charming l’épaule. De son côté, Regina part en quête de sa Fin Heureuse, en tentant de retrouver l’Auteur. Mais Rumpelstiltskin a un plan plus vaste que la Méchante Reine : inverser la destinée des Méchants et des Héros.

Comme lors de la saison précédente, cette saison est scindée en deux parties extrêmement inégales.

La première partie est centrée sur la Reine des Neiges, avec Elsa, Anna et Kristoff.  Si, au départ, l’idée était franchement intéressante, la finalité en est tout autre. On s’ennuie énormément. L’intrigue est soporifique à souhait et les divers rebondissements ne sont pas transcendants. On les sent arriver à trois kilomètres, tellement que le tout manque de subtilité et de spontanéité.

En ce qui concerne les histoires plus personnelles des protagonistes, seule celle de Regina vaut le coup. Ce personnage est tellement touchant par sa volonté d’être « gentille » que nous sommes déçus et attristés pour elle quand le sort s’acharne sur elle.

C’est loin d’être le cas pour la famille Charming. Plus les saisons se succèdent et plus leurs histoires deviennent insipides et inintéressantes, se contredisant d’une saison à une autre. La relation entre Emma et Killian n’avancent guère. Même un escargot avance plus rapidement.

La seconde partie est plus dynamique avec le grand retour de Maléfice et l’arrivée d’Ursula et de Cruella, voulant. Eux-aussi, leur fin heureuse. Les Méchants apportent du pep’s à la série, surtout Cruella.

Même si le traitement de leur histoire est sympathique, il n’est pas pour autant excellent. Leur quête de Fin heureuse est franchement bâclée, notamment celle de Cruella d’Enfer. D’ailleurs, nous ne savons pas comment elle a pu débarquer dans le monde magique de la Forêt Enchantée. L’intervention de l’Auteur arrive comme un cheveu sur la soupe. J’ai préféré une trame plus fouillée le concernant.

Durant toute la saison, une question m’a turlupiné : Pourquoi Will Scarlet qui pourtant s’est marié avec Anastasia dans Once Upon A Time In Wonderland se retrouve de nouveau à Storybrooke ? Après 23 épisodes, elle reste sans réponse…

Le cliffhanger qui introduit la saison 5 est vraiment blasant et le les scénaristes ne semblent pas vraiment vraiment savoir où ils veulent en venir.

Le point positif de la saison, car il y en a un, est le jeu des acteurs… enfin des petits nouveaux. Les interprètes d’Elsa, d’Anna et de Kristoff sont justes dans leur rôle. Tout comme  Victoria Smurfit dans son interprétation de Cruella. Elle est extraordinaire. Je ne pourrais pas en dire autant de Merrin Dungey dans Ursula dont le jeu n’est pas super. J’ai toujours du mal avec Ginnifer Goodwin et Jared Gilmore.

En conclusion, la saison 4 de Once Upon A Time est sympathique mais dont la qualité et le traitement commence, lentement mais sûrement, à sombrer.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/once-upon-a-time-saison-4-2014-2015/

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow