«

»

Once Upon A Time In Wonderland, Saison 1, 2013-2014

once-upon-a-time-in-wonderlandTitre :  Once Upon A Time In Wonderland
Titre en VO : Once Upon A Time In Wonderland
Date de 1ère Diffusion VO :  10 octobre  2013 (ABC)
Date de 1ère Diffusion VF : Inédit
Genre :  Drame, Fantastique
Pour qui : A partir de 10 ans
Nombre d’épisodes : 13
Avec :    Sophie Lowe (Alice), Peter Gadiot (Cyrus), Michael Socha (Le valet de cœur), Emma Rigby (La Reine Rouge), Naveen Andrews (Jafar), John Lithgow (Le lapin blanc)

Résumé :

Dans l’Angleterre victorienne, Alice, une jolie jeune femme, raconte à qui veut l’entendre l’existence d’un autre monde de l’autre côté d’un terrier de lapin. Chat invisible, cartes à jouer vivantes sont parmi les nombreuses merveilles de ce nouveau lieu magique…

L’avis de JackHarkness : 3/10

Après son retour du pays des merveilles, Alice est enfermée dans un asile. Son père ne croit pas à ce monde dans lequel sa fille a vécu. Un jour, Will Scarlet, alias le Valet de Cœur, vient la chercher en compagnie du lapin blanc. Alice doit repartir au Pays des Merveilles car son amour, Cyrius, est toujours en vie.

Once Upon A Time In Worderland est le spin-off de la série Once Upon A Time. D’après le pilote, l’intrigue des 13 épisodes se situerait après la fin de la saison 2.

Je dois dire que j’ai été déçu alors que je suis fan de la série-mère, et ce, pour plusieurs raisons.

L’histoire principale, qui comporte une vraie fin au terme du dernier épisode, n’est pas folichonne. Il y a peu d’actions, beaucoup trop de dialogues et les rebondissements sont prévisibles. On s’ennuie énormément et fermement. Le télescopage du conte d’Alice au Pays des Merveilles et d’Aladin aurait pu être intéressant, mais l’exploitation ne me convient pas ou alors sonne faux. Les scénaristes ont pourtant tenté de nous proposer un méchant charismatique avec Jafar, mais sans Iago, son abominable et drôle perroquet du dessin animé, la mayonnaise ne prend pas. Il en va de même pour la Reine rouge, qui se veut être le pendant de la Méchante Reine, mais qui n’arrive pas à la cheville.

La série tourne en rond dès le deuxième épisode et le rythme devient soporifique. Les explications concernant les origines de Cyrius et Will Scarlet tardent à être révélées.

Certains personnages n’ont pas réellement été exploités tels que le Chat du Cheshire, le Lièvre de Mars ou encore les Jumeaux. Il faut noter aussi l’absence totale d’Aladin et de Jasmine.

L’autre point faible est la distribution, enfin plutôt au jeu des acteurs. Sophie Lowe qui interprète Alice est une très mauvaise comédienne tout comme Emma Rigby dans le rôle de la Reine rouge. Leurs intonations sonnent faux, enfin quand elles en ont. Elles donnent l’impression de réciter leur texte et parfois de façon monotone. Seul Michael Socha joue très bien et campe un valet de cœur drôle, cynique et un peu gaffeur.

Les effets spéciaux sont, comment dire, mauvais ou alors digne des années 90. On dirait qu’ils sont faits à la va-vite ce qui enlève du charme à la série.

La bande sonore est plaisante bien que répétitive.

En conclusion, Once Upon A Time In Wonderland est une série décevante par de nombreux aspects malgré un potentiel certain au départ.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/once-upon-a-time-in-wonderland-saison-1-2013-2014/