«

»

Meena Harper, Tome 1 : Insatiable, Meg Cabot.

untitledTitre : Insatiable
Saga : Meena Harper
N° du tome : 1
Auteur : Meg Cabot
Date de Sortie : 14 janvier 2015
Editeur : Le livre de poche (2011 édition Black moon)
Genre : Urban-fantasy ; Bit-lit
Pour qui : tout public
Pour commander : [version papier]

Résumé :
Dialoguiste pour la série TV « Insatiable », Meena Harper possède un don : elle prédit la mort des gens. Ce qui lui permet de sauver la vie de certains d’entre eux. Son rêve de devenir rédactrice en chef de la série se voit réduit à néant quand la place est donnée à sa rivale Shoshona. Manquant de se faire dévorer par des chauves-souris, Meena est sauvée par Lucien Antonescu, le prince des ténèbres, venu à New York mettre fin à une série de meurtres impliquant certains de ses sujets. Lorsque Meena l’apprend, il est trop tard : elle est déjà amoureuse. Partagée entre le doute et l’épouvante, elle est forcée de se rendre à l’évidence quand elle se retrouve impliquée dans une véritable guerre de clans.

L’avis de Calim : 7 / 10
Meena Harper mène une petite vie rangée à New York où elle travaille comme dialoguiste pour une série sentimentale à rallonge. Depuis quelque temps, elle espère la promotion de sa vie, mais bien évidemment, celle-ci lui échappe, car sa rivale de toujours  lui coupe l’herbe sous le pied. Pauvre Meena ! La voilà donc condamnée à n’être qu’une sous-fifre qui, en prime, doit inclure dans ses prochains scénarios des vampires, créatures devenues hautement à la mode pour faire monter l’audimat. Quelle guigne !

Mais Meena a aussi un autre souci : depuis toujours, elle est capable de prédire les circonstances de la mort des personnes qu’elle croise, sauf que quand un soir, elle rencontre Lucien Antonescu, c’est le trou noir ! Aucun flash, aucune intuition, le néant !

Le style est simple et léger, les touches d’humour sont amusantes et il se dégage de l’ensemble une fluidité agréable. L’auteure nous invite tantôt à suivre son héroïne dans des situations invraisemblables et comiques ou dans des recoins beaucoup plus sombres. Mais le tout donne un rythme agréable à la lecture.

Quand Meena revoit Lucien lors d’un dîner organisé par ses voisins, elle ne peut plus résister au charisme du bel étranger et elle succombe à son charme comme une midinette. Ce qui m’a fait lever les yeux au ciel, ce que bien qu’ayant consommé une intimité torride, Lucien et Meena se vouvoient, et ce même après avoir remis le couvert ! Un couac de traduction, sans doute…

L’affaire se corse quand Meg Cabot nous dévoile que Lucien est un vampire, mais attention, pas n’importe quel vampire, hein ! Le prince des ténèbres, en personne : rien que ça ! Bien évidemment, il est au cœur d’un combat acharné et pérenne avec la garde palatine qui a juré de l’éradiquer de la surface de la terre et d’un complot familial qui vise à lui piquer son trône. Pauvre Lucien !

Ce roman est très sympa à lire, même si l’intrigue a comme un goût de déjà lu. J’ai eu la sensation très nette d’avoir vu dans un film la première scène de cet ouvrage, mais impossible de me rappeler dans lequel. Mais tout y est pour passer un bon moment et la suite s’annonce rocambolesque. 😉

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/meena-harper-tome-1-insatiable-meg-cabot/