«

»

Lost Girl – Saison 1 – 2010

lost-girl-saison 1Titre : Lost Girl (France) / Baiser Mortel (Québec)
Titre en VO : Lost Girl
Date de 1ère Diffusion VO : 12 septembre 2010 (Showtime)
Date de 1ère Diffusion VF : 15 décembre 2012 (Numéro 23 – France) / 24 novembre 2012 (ZTélé – Québec)
Genre :  Fantasy
Pour qui : A partir de 16 ans
Nombre d’épisode : 13
Avec : Anna Silk (Bo), Ksenia Solo (Kenzi), Kristen Holden-Ried (Dyson), Zoie Plamer (Lauren), Rick Howland (Trick), K.C. Collins (Hale).

Pour commander (Amazon) :  Cliquer ici

Résumé  d’après Allociné :

Depuis trop longtemps, Bo est une succube qui s’ignore, aspirant l’énergie sexuelle de ses proies pour restaurer ses propres forces. Quand elle découvre sa vraie nature et l’existence d’une communauté secrète dont elle est issue, la jeune femme préfère garder son indépendance, refusant de se plier aux règles de ce monde composé de deux clans rivaux. Alors qu’elle apprend encore à maîtriser ses instincts meurtriers, Bo peut compter sur son amie Kenzi pour l’aider à s’adapter au mode de vie des humains. Ensemble, elles tentent de voler au secours de la veuve et de l’orphelin. Bo ne perd pas pour autant de vue son objectif : découvrir le secret de ses origines.

L’avis de JackHakness : 9/10

 Bo, une jeune femme au physique sublime, est en fuite depuis plusieurs années, à la suite du meurtre de son petit ami de l’époque dont elle se sent responsable. Et pour cause : c’est une succube. Elle se nourrit de l’énergie sexuelle des humains pouvant entraîner leur mort, car elle n’a pas appris à maîtriser son don. Arrivant dans une nouvelle ville, Bo se fait remarquer et elle est confronté à la dure réalité. Le monde des Faes est divisé en deux : les Faes de Lumière, qui respectent les humains, et les Faes des Ténèbres,qui ne voient chez l’homme que de la nourriture. Elle doit choisir un camp. Elle décide de n’en rallier aucun. Depuis, accompagnée de Kenzi – une jeune humaine –, avec l’aide de Dyson – un policier lycanthrope dont elle est amoureuse – et de son coéquipier Hale, Bo tente de résoudre les problèmes des autres.

Je dois vous faire un aveu : je suis accro aux aventures de la succube canadienne et de sa bande d’amis.

Cette série est une création originale c’est-à-dire que ce ni une adaptation ni un remake d’un ancien feuilleton. Les scénaristes se sont basés sur leurs connaissances du monde fantastique pour construire l’univers des Faes. En réalité, toutes les créatures surnaturelles sont des Faes qui choisissent soit la Lumière ou les Ténèbres. Je trouve que c’est une bonne trouvaille et que ça dépoussière la mythologie de la fantaisie.

La saison 1, composée de 13 épisodes, nous raconte les difficultés que Bo rencontre pour maîtriser son don. Elle y arrive avec l’aide de Lauren, la médecin des Faes de Lumière et décide de connaître qui sont ses parents. Le côté jeune héroïne en quête de ses origines est peut-être un peu cliché, mais fonctionne admirablement bien ici. On évite ainsi les états d’âme shakespeariens. Quoique.

Les personnages, comme Kenzi, sont attachants. Elle est la petite rigolote de service. Toujours partante pour s’amuser et boire de la bière irlandaise au Dal Riada, le bar des Faes, elle materne Bo, ce qui lui vaut le surnom de Little Mama par Hale. Tout l’humour de la série ne repose pratiquement que sur ce personnage.

Bo ne ressemble à aucune autre héroïne de fiction TV. Elle est droite, charmante, drôle, piquante et ironique. L’actrice qui lui prête ses traits, Anna Silk, joue admirablement bien.

Dyson est pour moi la caricature du mâle dominant, du bellâtre blondinet qui roule des mécaniques. Il est un peu exaspérant.

Le personnage de Trick, le propriétaire du Dal, est des plus énigmatiques. Il aide Bo le plus clair de son temps en farfouillant dans les livres ou dans le bric-à-brac de sa cave et connaît son histoire, sans pour autant le lui révéler.

Quand on parle de série fantastique, généralement on s’attend à une flopée d’effets spéciaux. Dans cette saison, il y en a très peu, mais ils sont bien réalisés.

Je ne peux que vous conseiller cette série novatrice, tant par l’humour que par son intrigue principale.

Bande-annonce VF :

Bande-annonce VO :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/lost-girl-saison-1-2010/