«

»

Les Yeux Améthyste, Enamorte

les yeux amethyste enamorteTitre: Les Yeux Améthyste
Auteur: Enamorte
Date de sortie:  01/02/2015
Éditeur: Les Éditions du Chat Noir
Genre: Fantasy, Gothique
Pour qui: À partir de 15 ans
Pour commander (Amazon) :

Résumé:

Prisonnière d’une relation violente, Fae perd tout espoir de s’en sortir. Sa vie, succession de désillusions et de mauvais choix, elle souhaite y mettre un terme. Mais même son vœu de simplement cesser d’exister lui est refusé : son dernier souffle expiré, elle fait la rencontre d’un personnage aussi mystérieux qu’élégant, Azrael, l’ange de la Mort.

La créature, bien loin d’être menaçante, semble au contraire manifester une prévenance particulière à l’égard de la jeune fille, qu’il invite dans son royaume d’Outremonde, afin de lui éviter le cycle douloureux de la réincarnation.

Après une hésitation légitime, Fae accepte de suivre son intrigant guide. Pourtant, une fois sur place, des événements étranges surviennent, et Azrael ne daigne pas lui donner la moindre explication. Pourquoi tant de secrets de la part de celui qui a juré de la protéger ? A-t-elle seulement fait le bon choix en le suivant dans les profondeurs d’Outremonde ?

L’avis de Dr. M : 6/10

S’il y a bien des livres qui vous laissent un goût étrange en bouche, celui-ci en fait définitivement partie. Il me revient de vous avertir qu’avant de vous plonger dans ce texte, il vous faudra oublier toutes les règles que vous connaissez, car ce livre ne répond à rien de ce que vous avez lu jusqu’à présent.

Fae Ferryman n’a pas une vie facile, son petit ami est violent. Elle perd l’envie de vivre. Elle va rencontrer Azrael, un être qui prétend être l’Ange de la Mort. Elle décide de le suivre après quelques hésitations. Mais, à peine est-elle dans l’Outremonde, elle se retrouve enfermée et ne peut pas vraiment interagir avec l’extérieur qui lui est interdit par l’homme qu’elle a suivi…

L’univers est très sombre, et on a l’impression d’être dans un rêve. Beaucoup de choses sont ellipsées, et on avance dans une brume permanente. Certaines fois, les coupes sont très abruptes et on se dit qu’il manque un morceau de l’intrigue. Mais, tout fait sens si on est dans un songe.

Les personnages ont un peu de mal à être attachants, car l’auteur ne nous dit pas tout. L’étrange relation qui relie Fae à Azrael ne s’explique pas vraiment. On aurait envie cependant d’en savoir un peu plus.

Les illustrations qui accompagnent le récit sont très belles et reflètent la mélancolie de l’œuvre.  Elles sont un vrai plus et ajoutent à l’atmosphère.

En conclusion, je vous conseillerai la lecture de ce roman qui mélange illustrations et écriture juste avant d’aller vous coucher…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-yeux-amethyste-enamorte/