«

»

Les Sorcières de Zugarramurdi, Álex de la Iglesia

Les-Sorcières-de-Zugarramurdi-Affiche (1)Titre :  Les Sorcières de Zugarramurdi
Titre en VO : Las Brujas de Zugarramurdi
Date de sortie : 08 janvier 2014
Réalisé par :  Álex de la Iglesia
Durée : 1h 52min
Genre :  Comédie, Fantastique
Pour qui : A partir de 12 ans
Avec :    Carmen Maura (Graciana), Hugo Silva (Jose), Mario Casas (Antonio), Carolina Bang (Eva), Gabriel Delgado (Sergio), Jaime Ordóñez (Manuel), Terele Pavez (Marichu), Secun de la Rosa (Pacheco), Macarena Gómez (Silvia).
Pour commander :

Résumé  d’après Allociné :
En plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police… Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes…

L’avis de JackHarkness : 8/10

En plein cœur de Madrid, José, jeune divorcé en plein conflit avec son ex-femme, et Tony, jeune homme au chômage, décident de braquer un magasin de rachat d’or. Le braquage tourne mal et ils doivent s’enfuir en taxi, avec sous le bras Sergio, le fils de José. Les deux compères forcent le chauffeur de taxi, Manuel, à regagner la frontière française, par le Pays Basque. En chemin, ils s’arrêtent dans un petit village, réputé pour sa population de sorcières.

Ce film espagnol est un pur moment jubilatoire à condition d’aimer l’humour noir, l’absurde et le grand n’importe-quoi !

L’intrigue est totalement loufoque, drôle et grinçante. Les rebondissements sont, certes, aussi gros que le pactole des malfaiteurs, mais franchement jouissifs. Les gags sont désopilants et fonctionnent à merveille. Pour les hispanophiles, il y a quelques références typiques à la vie et à la culture espagnole, qui renforcent l’absurde voulu par le réalisateur. Le ton est corrosif à souhait du début jusqu’à la fin.

Alex de la Iglesia s’approprie le mythe des sorcières en les rendant assoiffées de vengeance, drôles et délirantes. La scène du balai est excellente et deviendra culte !

La grande Carmen Maura incarne une matriarche déjantée, prête à tout pour accomplir sa vendetta envers les mâles. Hugo Silva, que l’on a pu voir l’année dernière dans Les Amants Passagers d’Almodovar, interprète avec brio un antihéros dépassé par les évènements, voulant sauver la vie de son fils. Quant à Macarena Gómez, elle joue formidablement bien.

Les effets spéciaux sont bien effectués et la bande sonore est dynamique.

En conclusion, Les Sorcières de Zugarramurdi est un excellent film mêlant le fantastique, l’absurde et l’humour noir.

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-sorcieres-de-zugarramurdi-alex-de-la-iglesia/