«

»

Les Sentinelles de l’Ombre, Tome 1, Le Souffle de la Lune, J.Arden

les-sentinelles-de-l-ombre,-tome-1---le-souffle-de-la-lune-342841-250-400Titre : Le Souffle de la Lune
Saga : Les Sentinelles de l’Ombre
N° du tome : 1
Auteur : J. Arden
Date de sortie : 20/10/13
Editeur : Rebelle
Genre : Bit-lit
Pour qui : Adulte
Pour commander :  [Format Kindle] [Format Broché]

Résumé:
Tout allait bien dans ma vie jusqu’à ce que je me transforme en loup devant une assemblée de vampires. Encore qu’il s’agit là d’un euphémisme, du genre capable de vous étouffer en moins de deux. Car s’il est de notoriété publique que les crocs et les poils ne font pas bon ménage, c est encore pire quand vous êtes la fille de la reine du clan vampirique le plus rigide qui soit. Et je parle d’expérience… Bref. Munie d’un aller simple pour la meute paternelle, me voici partie pour San Francisco, à la découverte d’un monde où vampires et loups se côtoient. Appelons plutôt ça de la cohabitation forcée. Personne n’est prêt à voir sa vie chamboulée, et quand l’amour et des dieux censés avoir disparu s’en mêlent, laisser la bête me dévorer de l’intérieur devient de plus en plus tentant…

L’Avis de LLyza : 7/10
Avouez, vous craquez pour la couverture de Miesis ! Comment résister à cette promesse : loups, vampires, San Francisco et « plus si affinités », c’est ce que nous présente la quatrième. Anya a toujours été traitée en paria auprès de sa mère, reine vampire du clan des Reus. Après s’être transformée un soir en loup, on l’envoie alors chez son père, celui qui l’a abandonnée à sa naissance, voilà donc le climat familial de notre héroïne. Un premier tome d’introduction plus dans l’introspection et un peu moins dans l’action qui donne, en fin de compte, une vision plus humaine de tous ces êtres mystiques.

Premier roman de J.Arden, c’est avec étonnement et beaucoup de plaisir que j’ai découvert sa plume singulière et poétique. C’est le gros atout de cette saga et c’est ce qui me plaît le plus, car l’histoire en elle-même propose ce qu’on a l’habitude de lire en urban fantasy/bit-lit : loups-garous et leur pleine lune VS vampire et leur besoin de sexe/sang. Ce n’est pas un défaut en soi, car c’est bien ce qu’on recherche dans ce genre de lecture, mais on aime obtenir un petit plus, un petit je-ne-sais-quoi. Et c’est bien le cas, l’autre bon point est la mythologie présentée. Dès le deuxième chapitre, vous en verrez déjà bien assez pour spéculer sur la suite de l’aventure.

Quant aux personnages secondaires, ils s’installent plutôt bien, au fur et à mesure, on les apprécie ou pas selon de quel côté ils se placent. La confrontation du passé donne aux relations beaucoup de réalisme et souligne le caractère de chacun. À mes yeux, la plus réussie est celle père-fille qui est la plus juste et la plus vraie, elle se construit petit à petit, étape par étape et c’est ce qui rend finalement ce tome très bon. Ce qui m’a déplu, c’est la partie romance (comme chaque œuvre qui me propose un triangle/carré/polygone amoureux) je me mets alors en mode pause/mute et j’attends que ça passe. L’avantage dans ces cas-là, c’est que je me concentre avant tout sur l’univers et l’histoire. Si l’on enlève cette partie, que reste-t-il ? Est-ce que ça tient toujours la route ? OUI !

La saga dose le côté humain, les relations amicales et familiales, le développement d’une héroïne qui va en baver (pour parler poliment), de la mythologie (de toute beauté !) et un peu d’action (c’est un premier tome). Une auteure à suivre, j’ai vraiment hâte de la lire dans un autre genre parce qu’elle a ce petit quelque chose en plus pour se démarquer et aller bien plus loin.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-sentinelles-de-lombre-tome-1-le-souffle-de-la-lune-j-arden/