«

»

Les loups de Riverdance, Tome 2 : Léo, H V Gavriel

loups riverdance 2Titre : Léo
Saga : Les loups de Riverdance
N° du tome : 2
Auteur : HV Gavriel
Date de Sortie : juillet 2015
Editeur : Milady
Genre : Urban-fantasy ; MM
Pour qui : public adulte
Pour commander : [Version Papier]

Résumé :
Léo a bien grandi depuis que son père a abandonné son rôle d’alpha de la meute de Riverdance. À présent avocat, père d’une petite fille et divorcé, le jeune homme est écartelé entre ses rêves et la réalité, ses désirs et ses responsabilités. Difficile de choisir sa voie quand tant de gens attendent autant de vous. Cependant des enlèvements d’enfants métamorphes ne vont pas lui laisser le choix. Pas plus que sa rencontre avec Zacharie Blackhawke. Un bel indien sexy, arrogant et sauvage, qui va faire découvrir à Léo des facettes insoupçonnées de sa propre personnalité…

L’avis de Calim : 10 / 10  ♥♥ Coup de Cœur♥♥
Depuis que j’ai entamé la lecture de la saga des loups de Riverdance, j’avoue avoir eu un gros coup de cœur pour le personnage de Léo, un homme profondément gentil, tolérant et un ami fidèle. Quelle ne fut pas ma joie de constater que le tome 2 lui était entièrement consacré ! Dans ce roman, nous retrouvons donc tous nos héros du premier opus. Car même si Marcus et Lucas ont quitté la meute pour aller vivre à Vancouver, ils demeurent présents tout au  long de ce récit.

Léo a bien changé : il s’est marié et est devenu papa d’un adorable petit monstre rose. Avocat, il administre en parallèle un centre d’accueil pour les enfants et les femmes victimes de violences. Bref, il est devenu l’adulte auquel on s’attendait sauf que… il refuse de prendre la place d’Alpha laissée vacante par son père. Car Léo n’aime pas se mettre en avant, il craint de ne pas être à la hauteur de la tâche et quand son ex-femme lui dépose leur fille sur le paillasson avant de s’envoler pour l’Europe, il a bien d’autres choses en tête que de diriger la meute de Riverdance !

Ce tome, bien que restant dans l’univers fantastique des métamorphes et des vampires, est beaucoup plus axé sur l’humanité des créatures surnaturelles et cela ancre profondément l’histoire dans notre réalité. HV Gavriel nous tisse le portrait d’un homme divorcé qui doit, non seulement assumer sa fille Lily-Rose, mais aussi mener sa carrière. On plonge dans le quotidien de la monoparentalité et malgré ses doutes, Léo fait face. Son côté protecteur ne s’en trouve que plus exacerbé et nous le rend encore plus attachant.

Pourtant Léo est seul, sans personne à qui offrir cet amour débordant qu’il cache au fond de lui et il souffre de cette solitude. Quand il fait la connaissance de Zach, un autre papa célibataire, Léo est loin d’imaginer que cette rencontre va bouleverser à jamais le cours de son existence. La plume d’HV Gavriel décrit merveilleusement les sentiments ressentis par son héros, tour à tour, déterminé et fragile, volontaire et doutant de ses capacités. C’est un véritable arc-en-ciel d’humanité qu’elle nous peint avec beaucoup de justesse.

Mais le danger guette la meute et quand, des enfants de métamorphes sont enlevés, Léo monte en première ligne pour aider les siens, organisant la traque et menant les recherches. Il découvre alors avec horreur que cela a à voir avec son passé et que les fantômes qu’il croyait évaporés pour toujours ont décidé de se venger. L’auteure nous dresse alors le portrait d’un guerrier, d’un Alpha, d’un père déterminé à protéger son enfant. On vibre, on tremble, on pleure aussi à suivre Léo sur ce chemin. Quel parent n’a jamais eu peur pour son enfant ? Quel père ou quelle mère ne prie pas pour le bonheur et le bien-être à ses petits ? On s’identifie, on se projette et on espère ardemment que tout se finisse bien…

Pourtant, au cœur des ténèbres, Léo trouvera l’amour et sa relation avec Zachary Blackhawk n’en sera que plus intense et plus passionnelle. Malgré les préjugés, les craintes, le regard des autres, Léo et Zach apprendront à s’aimer et construiront un couple fusionnel et épanouissant pour chacun.

Avec beaucoup de pudeur, l’auteure nous parle d’homoparentalité, de désir d’enfants, de besoin de prendre soin d’un petit être, de transmission, d’amour… Ses mots sont poignants, sonnent terriblement vrai et sont extrêmement d’actualité.

L’intrigue de ce tome est très sombre, basée sur les enlèvements d’enfants, et on ne ressort pas indemne de cette traque. J’avoue avoir hurlé à la mort à la fin du chapitre 34 et je vous laisserai découvrir pourquoi !

En conclusion, je dirai que ce tome est encore plus abouti que le premier. On y retrouve les bases de la littérature fantastique, le monde de la nuit est admirablement mis en scène, mais HV Gavriel met aussi au premier plan notre humanité avec ce qu’elle a de plus beau, mais aussi ce qu’elle a de pire et c’est absolument bouleversant…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-loups-de-riverdance-tome-2-leo-h-v-gavriel/