«

»

Les Larmes Rouges, Tome2, Déliquescence, Georgia Caldera

couverture tome 2 deliquescencesTitre: Déliquescence
Saga : Les Larmes Rouges
Nº du Tome : 2
Auteur: Georgia Caldera
Date de sortie:19/03/2014
Éditeur: J’ai Lu
Genre: Gothique, Urban Fantasy
Pour qui: À partir de 15 ans
Pour commander (Amazon) : Format Papier  Kindle

Résumé :

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès d’Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…

Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

L’avis de Dr M : 10/10 ♥♥ Coup de Cœur ♥♥

Cornélia et Henry partent pour l’Angleterre malgré les réticences du père de la demoiselle qui ne voit pas d’un très bon œil la relation entre les deux personnages. Mais, il faut échapper à Avoriel dont la menace plane toujours au-dessus des amoureux. Alors que la jeune fille se sent en sécurité dans la demeure de Reddening House, de terribles visions viennent tout perturber…

Ce deuxième tome commence très fort et dès les premières pages, on se rend compte qu’il va être sombre et difficile d’abandonner.

Dans cet opus, on en apprend un peu plus sur la nature de Cornélia. Nous découvrons, en même temps que l’héroïne, ce qu’Henry semble déjà connaître d’elle, mais que personne ne veut lui révéler. Elle est toujours aussi têtue, et met plusieurs fois sa vie en danger au grand dam de son bien-aimé.

Le Prince des vampires se dévoile petit à petit. On découvre un passé très noir qui nous fait comprendre pourquoi, aujourd’hui, il est celui qu’il est. On le voit aussi sous un autre jour : impulsif, possessif et colérique. Certaines scènes de la vie d’avant sont dignes des meilleurs films d’horreur tellement elles nous font frissonner. Mais, on en redemande.

L’amour entre les deux héros s’intensifie pour le plus grand plaisir des lecteurs. Les sentiments opposés se mélangent et ont parfois le droit à des joutes verbales très dures.

Le rythme est plus soutenu que dans le premier tome. Les événements s’enchaînent tous, plus redoutables les uns que les autres. On n’envie absolument pas le sort de la jeune demoiselle tellement son univers se remplit de cruauté.

La plume de Georgia Caldera est décidément très poétique et définitivement gothique. Une touche de sensualité vient parfaire le tout. Elle parvient avec brio à nous faire rentrer dans son monde et on oublie totalement les 764 pages de ce petit pavé.

Arrive maintenant le gros point noir de ce deuxième opus : la fin. Il faut avoir le cœur accroché, car elle est tout bonnement horrible. On se dit qu’il manque des pages et que ce n’est pas possible autrement, mais non. Alors du coup, on se retrouve à terminer sa lecture dans le métro et à hurler intérieurement des insultes à l’encontre de l’auteure tant ça en est rageant. Lorsque, lors du Salon du Livre, je lui ai dit que je l’avais insulté de « Connasse », elle m’a répondu que c’était un formidable compliment et m’a dit que je pouvais le mettre dans ma chronique. Donc voilà, c’est chose faite.

En résumé, Georgia Caldera nous livre un second opus sombre et dangereux qui ne laissera aucun lecteur insensible…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-larmes-rouges-tome2-deliquescence-georgia-caldera/