«

»

Les Larmes Rouges, Tome1,Réminiscences , Georgia Caldera

375666_552020094835043_1354506836_nTitre: Reminiscences
Saga : Les Larmes Rouges
Nº du Tome : 1
Auteur: Georgia Caldera
Date de sortie:18/09/2013
Éditeur: J’ai Lu
Genre: Gothique, Urban Fantasy
Pour qui: À partir de 15 ans
Pour commander (Amazon) : Cliquer ici

Résumé :

« Le temps n’est rien, il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s y méprendre avec la réalité.

L’avis de Dr M : 9/10

Cornélia ne supporte plus sa vie et elle est prête à en finir. Il se tient sur le rebord d’un pont parisien. Elle va sauter c’est sûr. D’ailleurs, elle le fait. Malheureusement pour elle, un mystérieux inconnu l’a ramené sur la berge. Elle est allongée sur un lit d’hôpital, les bras lacérés, lorsque son père lui propose de partir à Rougemont une petite ville de province. C’est là que les rêves de la jeune femme vont se faire de plus en plus intenses…

Georgia Caldera nous entraîne avec ce premier tome dans un univers sombre et gothique. Le ton est donné dès les premières pages.

Le décor pourrait presque nous faire penser qu’on se trouve en Angleterre à l’époque victorienne. Il y a des châteaux, un mystérieux aristocrate… Mais pas du tout, nous sommes bien en France et en province de surcroît.

L’auteure maîtrise les mots et en joue. Le style est simple, mélancolique et très efficace. On se laisse happer par l’histoire sans s’en rendre compte.

Les personnages ne nous laissent pas indifférents. Cornélia est une jeune fille tourmentée, et souvent, on n’a vraiment pas envie d’être à sa place. Elle part en quête de sa véritable identité. Cette recherche ne va pas s’avérer facile et le seul à pouvoir l’aider n’est autre qu’Henri De Maltombes. Lui aussi est torturé. Il est empli d’une tristesse qui ne semble jamais disparaître.

Au fil des pages, Georgia Caldera dilue les informations. Elle mélange subtilement les rêves et la réalité. Le seul point négatif, que je ne saurai trouver d’ailleurs. est que certains songes rallongent l’intrigue et donne un petit coup de mou au roman. Mais, l’enchaînement des événements va rompre avec cette petite lourdeur et donner un grand coup de fouet. On se sent obliger de terminer ce premier opus.

Certaines scènes sont violentes et presque dérangeantes. Mais, l’écrivain arrive à les écrire tellement bien que c’est avec une espèce de curiosité morbide que l’on va jusqu’au bout.

En résumé, Réminiscences est un très bon premier tome qui mérite amplement le Prix Merlin qu’il a remporté en 2012 lorsqu’il était publié aux Éditions du Chat Noir. Je vous invite donc à le découvrir…

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-larmes-rouges-tome1reminiscences-georgia-caldera/