«

»

Les larmes rouges, Tome 3 : Quintessence, Georgia Caldera

les-larmes-rouges-tome-3---quintessence-582491-250-400Titre : Quitessence
Saga : Les larmes rouges
N° du tome : 3
Auteur : Georgia Caldera
Date de Sortie : 25 mars 2015
Editeur : J’ai lu
Genre : Bit-lit – romance gothique
Pour qui : tout public
Pour commander : [Version Papier]

Résumé :
« La clé du pouvoir se cache dans le sang. »
Alors que la relation d’Henri et Cornélia connaissait enfin une accalmie après les épreuves, l’arrivée surprise d’un fantôme du passé fait voler en éclats toutes leurs certitudes. Ces retrouvailles peuvent-elles être encore plus dangereuses que le Roi Sombre lui-même ?

L’avis de Calim : 8 / 10
Voici donc enfin, la conclusion de cette saga épique ! J’avoue que le tome 2 m’avait donné des sueurs froides et m’avait franchement laissé sur ma faim. C’est qu’elles peuvent être cruelles ces auteures avec leurs lecteurs !!!

Dans ce dernier opus, nous retrouvons donc Cornélia, devenue complètement vampire, enfin presque, car la demoiselle ne fait décidément rien comme tout le monde ! En effet, ses pouvoirs sont hors-normes et c’est bien pour cela que le Roi Sombre la convoite avec autant d’acharnement !

La plume de Georgia Caldera est toujours aussi addictive et, même si elle prend un malin plaisir à nous torturer avec un scénario dense et complexe, elle nous conduit finalement au cœur des ténèbres, dans l’antre d’Avoriel. Les rebondissements s’enchainent, donnent un rythme endiablé à ce récit et les pages défilent sans qu’on ne voie pas le temps passer.

J’ai adoré découvrir une Cornélia plus sûre d’elle et moins sous la coupe d’un Henri omnipotent. En effet, dans les tomes précédents, j’avais eu l’impression prégnante qu’il avait la fâcheuse tendance à la traiter comme une enfant et à décider à sa place, mais là, notre héroïne aux cheveux de feu reprend les rênes de son immortalité et c’est avec bonheur qu’on la suit dans son périple. Plus mature, je l’ai trouvée plus attachante et moins passive. Elle prend enfin son essor et l’histoire n’en est que plus passionnante.

Malgré que ce soit le héros de cette merveilleuse saga, je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage d’Henri (alors que j’avais eu un gros faible pour le personnage de Thadéus de Victorian Fantasy), mais j’ai quand même apprécié qu’il fasse preuve d’un peu plus de confiance envers sa compagne et qu’enfin il la laisse mener sa barque et prendre elle-même ses décisions.

Comme toujours, le style de Georgia est impeccable, soigné, le vocabulaire est juste et c’est un véritable bonheur de lire ses ouvrages. Les mots nous lient à l’histoire, ils nous envoutent et nous laissent pantelants. Je suis complètement fan du phrasé de cette auteure, même si parfois je bute sur le caractère de certains personnages. 😉

Le combat final est donc mené avec brio de la part de Cornélia et avec une précision d’orfèvre de la part de Georgia Caldera.

Ce dernier tome est un véritable petit joyau qui conclut en beauté cette saga romanesque!

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-larmes-rouges-tome-3-quintessence-georgia-caldera/