«

»

Les Gardiens de la Galaxie, James Gunn

Les gardiens de la Galaxie

Les gardiens de la Galaxie

Titre :  Les Gardiens de la Galaxie
Titre en VO : Guardians of the Galaxy
Date de sortie : 13 aout 2014 (France-Belgique) – 31 juillet 2014 (Québec)
Réalisé par :  James Gunn
Durée : 121 min
Genre :  Action, Aventure, Science-fiction
Pour qui : A partir de 13 ans
Avec : Chris Pratt (Peter Jason Quill / Star-Lord),  Zoe Saldana (Gamora), David Bautista (le Destructeur), Bradley Cooper (Rocket Raccoon),  Vin Diesel (Groot), Lee Pace (Ronan l’Accusateur), Michael Rooker (Yondu Udonta), Karen Gillan (Nébula), Djimon Hounsou (Korath),  John C. Reilly (Rhomann Dey, directeur de la Cohorte de N.O.V.A.) , Glenn Close (Nova Prime Irani Rael4, leader de la Cohorte de N.O.V.A.), Benicio del Toro (Taneleer Tivan / le Collectionneur), Josh Brolin (Thanos),  Nathan Fillion (détenu de la station carcérale Kyln),  Stan Lee (un homme à femmes Xandariennes)
Pour commander :

Résumé  d’après Cinoche.com :

Suite au décès de sa mère, Peter Quill est enlevé et emmené dans un vaisseau extra-terrestre. Deux décennies plus tard, il est devenu un mercenaire de l’espace (presque) connu sous le nom de Star Lord. Lorsqu’un mystérieux globe entre en sa possession, il devient la cible d’une chasse à l’homme menée par le tyrannique Ronan, qui veut détruire la galaxie. Afin de l’aider, Quill s’associe avec un raton laveur verbomoteur connu sous le nom de Rocket et son fidèle compagnon, Groot. Se joignent à eux une chasseuse de primes nommée Gamora et Drax, qui souhaite venger la mort de sa famille en s’attaquant à Ronan.

L’avis de Dr. M.  : 6/10

Le soir où la mère de Peter Quill meurt, le jeune garçon se fait enlever par des extra-terrestres. On le retrouve 20 ans plus tard sur une planète, son walkman vissé sur les oreilles, pour dérober l’Orbe. À peine l’objet en main, il est attaqué par un groupe d’hommes qui ne semble pas connaître la réputation de Star Lord. Par un concours de circonstances, ce dernier s’associe à Rocket, un raton laveur bavard, Groot un arbre qui ne sait dire qu’une seule chose, Gamora et Drax…

Si le début laisse le spectateur surpris par une scène d’ouverture poignante, très vite, nous rentrons dans un univers où les décors sont très riches et très bien travaillés. On est transporté !

Le scénario est quant à lui loin d’être original. On sent les retournements arriver de très très loin. Du coup, pour combler les trous, on nous bombarde de scènes d’actions pour nous montrer l’étendue des effets spéciaux. Oui, il y en a beaucoup, très bien réalisés mais on aurait peut-être préféré qu’il y en ait un petit peu moins, pour avoir un peu plus de budgets pour les costumes de l’armée de Xandar qui semblent être recyclés d’une vieille série.

Les personnages sont haut en couleurs, mais, on passe trop vite sur leurs histoires, du coup, on a du mal à s’attacher à l’un d’eux. Peter Quill, alias Star Lord, le protagoniste autour de qui tout arrive n’est pas assez approfondi. On aurait aimé découvrir ce qu’il a fait pendant ces 20 ans qui séparent l’intrigue du début du film.

L’humour est dû en majorité grâce à Rocket et Groot, mais on ne sait rien d’eux sauf ce que l’on voit à l’écran. On se pose des questions notamment quand on aperçoit le dos du raton laveur, lorsqu’il se rhabille.

Bref, ce premier volet laisse les spectateurs avec un tas d’interrogations dont on n’aura pas les réponses.

Une chose est cependant claire, nous ne sommes pas dans le sérieux et la rigueur des superhéros. On est plutôt toujours à la limite d’être hors-la-loi. On ne se prend absolument pas la tête…

La bande-son est excellente. C’est un bon moyen pour faire découvrir aux jeunes générations des succès des années 70 et 80.

L’apparition de Stan Lee est géniale ; je n’ai pu m’empêcher de sourire. On notera aussi le passage discret de Nathan Fillion, qui ne se cache pas d’être fan des comics Marvel.

Le lien avec le monde Marvel mis à l’écran est là. Il y a donc une cohérence entre toutes les adaptations. En effet, le Collectionneur revient après Thor 2, et on découvre surtout Thanos, le super méchant d’Avengers 3, prévu pour 2018.

En résumé, c’est un premier volet qui introduit une foule de personnages dont on aimerait en apprendre plus. Un film à voir pour ce qu’il est, et à prendre à la « cool ».

La bande-annonce en VF:

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-gardiens-de-la-galaxie-james-gunn/