«

»

Les Écriveurs, Tome 1, La Cité Lumineuse, Frédéric Mars

Titre: la Cité Lumineuse
Saga: les Écriveurs
Nº du tome: 1
Auteur: Frédéric Mars
Date de sortie: 08/02/2012
Éditeur: Baam
Genre: Fantasy
Pour qui: Young Adult

Résumé:

« Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d’honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d’un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s’opposer à votre succès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous, à quelques secondes près ?

Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c’est comme ça et qu’on n’y peut rien ?

Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais…

Pourquoi ça ?

Oh, c’est très simple. Ça se résume même en une phrase :

VOTRE VIE, C’EST MOI QUI L’’ÉCRIS ! »

L’avis de JackHarkness : 9 /10

Lors du salon du livre de Paris, j’ai fait la rencontre de Frédéric Mars qui était présent pour dédicacer son ouvrage Les Écriveurs. En discutant avec lui, je lui promis de le lire dès que possible. Et c’est chose faite.

La Cité Lumineuse, première tome de la saga Les Ecriveurs nous raconte l’histoire de Lara Scott, une jeune fille dysgraphique de 16 ans, amoureuse de son beau Peter, le meilleur athlète de HomeBall, le sport le plus prisé de Home. C’est une petite île volcanique dans le pacifique, non répertoriée à cause d’un épais nuage la recouvrant.

Or, sa vie s’emballe le jour où elle découvre qu’elle fait une écriveur : une personne qui écrit la vie des autres. Mais derrière sa vie ressemblant un peu trop à Cendrillon, elle essaye de comprendre la mort de sa mère.

On est de suite happé par l’histoire où les références à Harry Potter sont légions. L’intrigue est bien faite, bien amenée, bien structurée ; il n’y a pas de temps mort. On prend en affection cette jeune fille qui n’a pas sa langue dans sa poche et au tempérament de feu. Tout le roman repose sur le destin. Notre destinée serait le fruit de l’imagination et la volonté de ces écriveurs.

On peut prendre ce roman, au premier degré c’est-à-dire une banale histoire de young adult où l’héroïne cherche ses origines et fantasme sur le beau mec du lycée. Mais Frédéric Mars va plus loin. Il nous fait réfléchir un peu philosophiquement sur la possibilité de changer notre destin,  que rien n’arrive au hasard, à condition que notre écriveur soit d’accord.

Le seul point négatif est que 90 %  du roman est écrit à la première personne du singulier au présent sauf que sur 2 chapitres, l’auteur redevient omniscient et les passages sont à l’imparfait. C’est dommage ça casse un peu le rythme de l’intrigue.

Ce livre est une vraie surprise qui se lit rapidement. Un bon roman pour passer un bon moment.

Vivement la suite…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-ecriveurs-tome-1-la-cite-lumineuse-frederic-mars/