«

»

Les Chroniques de Shannara — Saison 1 — 2016

les-Chroniques-de-shannara-syfyTitre : Les Chroniques de Shannara
Titre en VO : The Shannara Chronicles
Date de 1ère Diffusion VO : 5 Janvier 2016 (MTV)
Date de 1ère Diffusion VF : 20 mai 2016 (France4)
Genre :  Fantasy, Action.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 10
Avec : Austin Butler (Wil Ohmsford), Poppy Drayton (Amberle Elessedil), Ivana Baquero (Eretria), Manu Bennett (Allanon), Aaron Jakubenko (Ander Elessedil, oncle d’Amberle), Emelia Burns (Commandante Tilton), John Rhys-Davies (Le roi Eventine Elessedil), Marcus Vanco (Bandon), Brooke Williams (Catania), Daniel MacPherson (Arion Elessedil), James Remar (Cephelo, leader des Rovers)
Pour commander :

Résumé :

Amberle, princesse des elfes, participe à une course et devient l’une des sept Élus qui devront prendre soin de l’Ellcrys, l’Arbre Protecteur renfermant à l’intérieur de ses feuilles des démons, mais elle s’enfuit après avoir eu de terribles visions en touchant l’arbre. Wil, un demi-elfe décide de quitter sa maison après la mort de sa mère, celle-ci lui ayant confié 3 pierres magiques. En chemin il rencontre Eretria, une guerrière-voleuse qui use de ses charmes sur lui. Wil fait ensuite la rencontre d’Allanon, dernier des druides, et apprend être le descendant des Shannara, lignée célèbre dans les Quatre Terres, et que l’Ellcrys est mourant, ce qui libérerait les démons qu’il emprisonne. Amberle, Wil et Eretria devront unir leurs forces pour faire renaître l’Arbre Protecteur et empêcher la fin du monde.

L’avis de JackHakness : 7/10 

La Terre. À la suite d’une effroyable guerre qui déchira les populations, la plupart des hommes ont évolué en d’autres races : les Elfes, les Trolls, les druides ou des démons.

Au royaume des Elfes, Amberle est une princesse audacieuse. Elle souhaite concourir à la course pour élire les 7 Euls qui vont devoir prendre soin de l’Ellcrys, un arbre sacré dont les feuilles renferment les démons. Mais le végétal commence à perdre ses feuilles libérant ainsi les créatures de l’ombre. Amberle, accompagné d’un semi-elfe, Wil, du druide Allanon et d’Eretria, une humaine, va devoir tout tenter pour sauver l’Ellcrys et son peuple.

Les Chroniques de Shannara est une adaptation télévisuelle de la saga de Terry Brooks, publié en France chez J’ai lu, et, disons-le toute de suite, que je n’ai pas lue. Je ne pourrais donc pas faire de comparatif. Cette première saison est sympathique, épique, mais la romance prend trop le dessus sur la fantasy, ce qui gâche énormément le récit.

L’intrigue principale, plutôt bien construite et palpitante, est trop rapidement éclipsée par la romance instaurée entre Wil, Amberle et Erectria, et ce dès le premier épisode ! Le triangle amoureux est devenu le fil rouge de la saison, et cela est vraiment dommage. Au lieu de se concentrer sur la guerre entre le monde de Shannara et les démons, sur les relations, assez tendues, entre les différents peuples qui le composent, les scénaristes nous servent une soupe à la guimauve dégoulinant de tournoiement amoureux. Nous passerons aussi sur les longs plans-séquences sur lesquels le gent masculin est tors nu – mise à part John Rhys-Davies, tout le monde a déployé à un moment ou un autre son poitrail et ses abdominaux. Même si cela peut ravir certain(e)s téléspectateurs(trices), le rythme des épisodes s’en ressent, hélas. À cela, il faut rajouter des dialogues un poil trop longs qui ne servent pas à grand-chose. Par conséquent, il faut bien rattraper le temps perdu. Les deux derniers épisodes sont trop rapides et la résolution de l’intrigue sur l’Ellcrys est expéditive. Elle aurait bien mérité au moins un épisode supplémentaire.

Les personnages sont un peu caricaturaux par moment, mais rien de bien grave. On a déjà vu pire. Ce qui l’est plus, c’est l’interprétation de Poppy Drayton qui joue Amberle. Son jeu est poussif, ne dégageant aucune émotion. Pis, j’ai souhaité que son personnage, pourtant central, disparaisse lors d’un festin de trolls.  Quant aux autres, leur jeu sonne plutôt juste, notamment Manu Bennett dans le rôle du druide. Je dois dire que j’ai pris plaisir à revoir John Rhys-Davies qui restera pour moi, et à jamais, le Professeur Arturo dans Sliders (pour les plus jeunes, il jouait Gimli dans la trilogie du Seigneur des Anneaux).

La réalisation est plutôt efficace et il n’y a (encore) pas de trop nombreux ralentis. Par contre, même si une débauche d’effets spéciaux a été déployée sur le pilote de la série (les deux premiers épisodes pour la France), la suite pêche de ce côté-là. Parfois, ils semblent un peu too much, à l’instar d’un Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman.

Au niveau de la B.O., elle est assez bien choisie et accompagne merveilleusement certaines scènes.

La fin de saison est trop prévisible, même si je suis curieux de savoir ce que cela va donner par la suite.

En conclusion, cette première saison des Chroniques de Shannara est plaisante, bien que perfectible sur les choix scénaristiques et sur la distribution.

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-chroniques-de-shannara-saison-1-2016/