«

»

Les Cavaliers de l’Apocalypse, Tome 1 : Guerre, Larissa Ione

cavaliers-lapocalypse-t1-guerre-larissa-ione-l-98nd0tTitre : Guerre
Saga : Les Cavaliers de l’Apocalypse
N° du tome : 1
Auteurs : Larissa Ione
Date de sortie : 11/07/2014
Editeur : Milady
Genre : Bit-lit
Pour qui : Adulte
Résumé :

LA FIN DES TEMPS APPROCHE. LES CAVALIERS DE L’APOCALYPSE DEVRONT CHOISIR DE PRESERVER LEUR HUMANITE ET COMBATTRE AUX COTES DU BIEN OU, AU CONTRAIRE, EMBRASSER LEUR DESTINEE ET DECHAINER L’ENFER SUR TERRE.

Arès, destiné à devenir Guerre, craint peu de choses. Fin stratège et redoutable guerrier, il a participé à toutes les grandes batailles de l’Histoire et les émotions n’ont aucune prise sur lui. Pourtant une femme va tout changer. Cara Thornhart, humaine, entraînée dans un monde qu’elle ne comprend pas et auquel elle ne peut survivre, se retrouve porteuse de la marque qui fera d’Arès un démon à part entière. Consumé par le désir et privé de tous ses pouvoirs lorsqu’il est près d’elle, Arès devra pourtant trouver le moyen de sauver la jeune femme d’une mort certaine, ou accepter d’être le héraut d’Armageddon.

Avis d’Eresh : 9/10
Reseph, Thanatos, Limos et Arès sont face à leur destin. Les quatre frères et sœur doivent à tout prix préserver leur sceaux respectifs s’ils ne veulent pas basculer du côté du Mal et déclencher l’Armageddon. Oui mais voilà, l’agimortus –l’élément déclencheur de la destruction du sceau d’un Cavalier- de Reseph a été dévoilé et son sceau, brisé. Le cavalier devient Pestilence, un démon terrible à la cruauté sans borne dont l’objectif est de faire basculer sa fratrie du côté de l’Enfer. Il part à la poursuite de l’agimortus d’Arès, porté par un ange non-déchu (qui tente de regagner ses ailes pour rejoindre le Paradis). Les épidémies se multiplient, la souffrance se répand sur Terre tandis que Pestilence et ses sbires réduisent les Non-déchus à une peau de chagrin. Arès avec son frère et sa sœur tentent, sans succès, de stopper leur frère, à la fois en retrouvant avant lui le porteur de l’agimortus mais aussi en retrouvant la seule arme capable de détruire un Cavalier. Et là, le monde surnaturel va entrer en collision avec le monde de Cara, ancienne vétérinaire vivant en repli depuis son agression deux ans plus tôt.

J’ai adoré ce livre ! Je l’ai dévoré. Une fois ouvert, difficile de le reposer. Il a été plus qu’une bonne surprise, car j’avoue avoir lâché prise l’autre saga de l’auteure, « Demonica » (au bout de trois volumes), dont « Les Cavaliers de l’Apocalypse » partagent l’univers. On retrouve, de ce fait des personnages croisés au fil des pages de la saga initiale mais, rassurez-vous, vous ne serez pas perdus si vous ne l’avez pas lue.

Tous les ingrédients sont réunis dans ce tome pour vous faire passer un sacré bon moment de lecture. L’auteure amène subtilement les scènes de sexe qui, loin d’alourdir le récit comme cela peut l’être dans ce genre de littérature, font partie intégrante de la trame de l’histoire, participent même à la construction de certains des personnages. L’érotisme n’en est que plus saisissant et on ne tombe jamais dans la vulgarité.

Il n’y a pas de place pour la légèreté, chaque action de chaque protagoniste implique une conséquence, qui peut amener à la fin du monde, rien que ça ! Plus on lit, plus on avance sur un fil et on ne sait jamais de quel côté l’auteure va nous faire basculer. On est tenu en haleine de bout en bout, les rebondissements nous prenant au dépourvu.

L’auteure a su infuser un côté sombre et dur à son récit, donnant plus de consistance à l’ombre de l’Apocalypse qui se profile. Pestilence est l’essence même du mal, horrible, capable des pires exactions, reflet de l’avenir le plus noir pour chacun de ses frères et sœurs.

Larissa Ione fait une entrée fracassante avec ce premier tome de cette nouvelle saga : sexe, mort, sang et bataille rugissent à nos oreilles, l’Enfer rampe sur Terre…

J’entends les chevaux des Cavaliers marteler le sol, pas vous ?

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/les-cavaliers-de-lapocalypse-tome-1-guerre-larissa-ione/