«

»

Le premier sang, Sire Cédric

premiersang2013Titre : le premier sang
Auteur : Sire Cédric
Date de Sortie : mars 2012
Editeur : Le pré aux clercs, puis Pocket (2014)
Genre : Thriller
Pour qui : public adulte
Pour commander : Le Premier sang

Résumé :
Cité les Ruisseaux. Surveillance de nuit. Eva Svärta et Erwan Leroy espèrent enfin faire tomber Ismaël Constantin. Mais le feu ravage son appartement et le caïd meurt brûlé vif.

Neuilly-sur-Seine. L’argent, le pouvoir, la beauté… Madeleine Reich avait presqu’oublié qu’il y avait un prix à payer. Ce soir, les anciennes blessures se rouvrent, et l’heure est venue d’affronter sa peur. Eva, la policière albinos, ne le sait que trop bien : le temps n’a pas de prise sur les liens tissés dans le sang. Surgis de l’ombre, les fantômes du passé réclament leur dû.

L’avis de Calim : 8 / 10

Dans ce nouvel opus, on retrouve avec plaisir Eva Svärta, flic albinos aux méthodes expéditives, et Alexandre Vauvert, flic aux tendances tête brûlée.

Malgré les 700 kilomètres qui les séparent, elle sur Paris et lui sur Toulouse, ils se retrouvent, une fois de plus, à enquêter sur la même affaire : des meurtres où les rituels sataniques semblent être le leitmotiv.

A nouveau, Sire Cédric instaure une ambiance sombre où l’hémoglobine et la magie noire règnent en maîtres despotiques, c’est en frissonnant qu’on tourne les pages, redoutant et espérant la rencontre avec le Mal absolu. De fait, l’intrigue est dense, elle trouve ses racines dans les précédents romans et distille les pistes pour les suivants. Le fil rouge de cette série étant le personnage d’Eva dont la vie a été bouleversée par l’assassinat de sa mère et de sa sœur jumelle quand elle avait six ans.

Personnellement, j’adore avoir peur et la lecture d’un roman de Sire Cédric fait toujours battre mon cœur un peu plus vite. On est embarqué par la plume, le choix des mots, les personnages effrayants à souhait et, tel un addict en manque, on en redemande et on poursuit notre lecture, même si l’on sait que des cauchemars seront sans aucun doute au rendez-vous dès qu’on fermera les yeux.

Dans cet épisode, on fait la connaissance d’un groupe d’étudiants qui s’adonne aux rudiments de la magie noire, espérant ainsi acquérir gloire, beauté et richesse. Mais tout le monde le sait : la magie a un prix ! Comme le dit Rumpelstiltskin. Le tarif pour cette bande de funestes lurons sera le sang. Mais attention, pas n’importe lequel, hein ! Parce que tuer le caniche de sa voisine, ça sert juste à s’entrainer. Non, le vrai sacrifice qu’ils devront offrir aux divinités malines, c’est le « premier sang ». Donc notre groupe de magiciens en herbe scelle un pacte (de sang, évidemment !) et c’est parti pour les rituels et les invocations, deuxième niveau.

Entre la réalité de l’intrigue policière et le paranormal des personnages, tous plus étranges et glauques les uns que les autres, Sire Cédric nous convie à un voyage au cœur des ténèbres. Volontairement, je vous ne vous en dirais pas plus sur le déroulement de cette histoire pour ne pas vous dévoiler trop d’indices et pour ne pas gâcher votre plaisir de lire ce thriller.

J’avoue trouver le personnage d’Eva vraiment attirant et la fragilité qu’elle dissimule pourtant derrière ses lunettes noires, fait d’elle une héroïne vraiment particulière. Son côté sombre a ce « je-ne-sais-quoi » de fascinant et on comprend sans mal qu’Alexandre soit irrémédiablement attiré par cette femme étrangement belle.

Certes, pour bien apprécier un roman de Sire Cédric, il faut, à la base, aimer l’hémoglobine, mais je ne doute pas un seul instant, que les amateurs de polars y trouveront aussi leur bonheur. Je suis personnellement devenue accro et je vais très vite courir chez mon libraire pour acheter la suite !

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/le-premier-sang-sire-cedric/