«

»

Le Pacte des Immortels, Eric Nylund

le pacte des immortels t1 eric nylund cstelmoreTitre: Le Pacte des Immortel
Titre en VO: Mortal Coils
Nº Tome : 1
Auteur: Eric Nylund
Date de sortie: 09/09/2011
Éditeur: Castelmore
Genre: Young Adult
Pour qui: À partir de 15ans
Pour commander (Amazon):Cliquer ici

Résumé:

Deux familles ont conclu un pacte il y a de cela plus ou moins l’éternité. Mais l’amour entre deux membres de ces clans rivaux va donner naissance à des jumeaux, et ce dans le plus grand secret. Fiona et Eliot vivent avec leur grand-mère et leurs journées sont prodigieusement ennuyeuses : aucune distraction autorisée sous peine de sanctions atroces. Le jour de leurs quinze ans, un inconnu frappe à leur porte et prétend être leur oncle. On leur avait pourtant dit que les membres de leur famille étaient morts. Bonne nouvelle : ils sont tous vivants – et immortels. Mauvaise nouvelle : ils veulent tuer Fiona et Eliot. Pris malgré eux au coeur d’une querelle millénaire entre les dieux et les infernaux, les jumeaux vont devoir affronter des créatures mythiques pour mériter leur place dans cette famille redoutable. Un roman aux enjeux universels, qui mêle action et réflexion et fait écho aux grandes sagas mythologiques de l’Antiquité transposées dans le monde actuel.

L’avis de Dr M: 3/10

« Le Pactes des Immortels » est la première partie d’un roman diptyque, mais aussi le premier livre pour ado et jeunes adultes d’Eric Nylund. L’auteur est pourtant reconnu pour ses romans de SF et surtout pour la novélisation des jeux vidéo « Halo » et « Gear of War ». Avec ce livre, j’attendais de l’action, des défis… et bien ce n’est pas vraiment ce que j’en ai retiré. Je suis passé totalement à côté. Je ne suis absolument pas rentré dedans et ce pour plusieurs raisons : _ L’histoire est censée se passer dans un monde moderne, cependant, à plusieurs moments j’ai eu l’impression d’être dans une autre époque. À vouloir ancrer son histoire dans le contemporain, l’auteur se perd.

_ Les personnages ne sont pas crédibles. Les jumeaux Eliot et Fiona se font des joutes verbales en latin avec des noms d’animaux ou de personnages de roman. Quelques fois les insultes sont expliquées, mais d’autre fois c’est au lecteur de se débrouiller. Alors on se dit oui pourquoi pas, ils s’amusent en latin, ça doit être super drôle (bon faut avoir un sens de l’humour étendu qu’apparemment je n’ai pas) mais ils ont quinze ans. Et pour cet âge, ils sont super intelligents. Ils sont même capables de lire l’allemand ancien.

_ La géographie devient aléatoire… L’histoire se situe à San Diego aux États-Unis. Les personnages peuvent se rendre en Sicile (en Europe aux dernières nouvelles, et à 10 619 km) en passant par … la Suède (oui, oui) le tout en voiture et en roulant à 150km/h. Ok, pourquoi pas. Mais faire l’aller-retour dans la journée… euh… Bon alors, on peut se dire que c’est fantaisiste. Mais ça ne s’arrête pas là. Pour faire Los Angeles – Reykjavik à 6 933km de distance, on prend l’hélicoptère. Alors je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que ce n’est pas possible dans la vraie vie réelle. Sinon pourquoi les islandais prendraient-ils l’avion ?

_ On est dans la fantaisie, mais le crocodile qui parle une langue ancienne est assez étrange. Sauf que la langue ancienne… c’est du français (sic).

_ L’action c’est une balade dans les égouts où nos deux héros rencontrent un alligator qui finalement est un crocodile. Et le summum c’est l’attaque des rats. Attention âmes sensibles s’abstenir…

_ Sinon Fiona et Eliot qui vivent avec leur grand-mère et leur arrière-grand-mère, sont entourés de règles. Dans toutes les familles il en faut. Mais là encore ça donne des trucs absurdes. La loi nº55 interdit les histoires/romans anti-fabulation, mais leur cadeau d’anniversaire est « La Machine à Explorer le Temps » de HG Wells et « De la Terre à la Lune » de Jules Verne. Et pour justifier, on leur explique que ce sont des classiques. (Mouais). Une autre règles leurs interdit de manger des friandises/cochonneries. Cette règle est sympa mais du coup Fiona découvre le chocolat à son travail et en devient boulimique. Elle en a sans arrêt un dans la bouche. En plus, les jumeaux n’ont pas le droit de manger des cochonneries mais ils travaillent dans une pizzeria… euh…

Bref, ce n’est pas un roman que je peux vous conseiller.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/le-pacte-des-immortels-eric-nylund/