«

»

Le Monde Secret de Sombreterre, tome 2 : les Gardiens, Cassandra O’Donnell

1507-1Titre: Les Gardiens
Saga: Le monde secret de Sombreterre
Nº du tome: 2
Auteur: Cassandra O’Donnell
Date de sortie:  23/11/2016
Éditeur: Flammarion
Genre: Fantasy, Jeunesse
Pour qui: À partir de 9 ans
Pour commander (Amazon) :  

Résumé:

Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant des monstres-esprits semer le chaos chez les humains. Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu? Pourra-t-il tous les sauver? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance…

L’avis de JackHarkness :  6/10

Sombreterre 2 : les Gardiens,  débute où le premier tome s’est terminé. Alina, Lucas et notre héros Victor sont dans le monde de Sombreterre. Après un périple à travers un monde hostile, ils arrivent à la capitale Magnar, où Victor découvert ses origines et se voit confier la difficile mission de sauver le monde de Sombreterre et son voile protecteur.

Je dois vous avouer : ce n’est pas un coup de cœur, malgré toute l’affection que je porte au travail de Cassandra O’Donnell et à Jeremy Fleury.

En effet, il y a clairement deux parties dans ce livre pas bien épais (203 pages avec une grosse police d’écriture) qui sont fortement inégales. Je ne dirai pas que l’intrigue est bâclée, mais plutôt trop superficielle et trop inaboutie. Peut-être trop. Et venant de Cassandra O’Donnell, c’est étonnant.

La première partie est consacrée au road trip du groupe pour regagner la capitale de Sombreterre et leurs péripéties sont trop répétitives. Je pense que l’auteur a trop voulu en faire pour prouver que Sombreterre est un monde dangereux. Il aurait être peut valu réduire ce passage afin de se consacrer à la mission de Victor et à ses origines à proprement dit. De plus, dans cette partie Alina s’avère être un personnage fortement antipathique (son côté militaire et froid prend trop le dessus) alors qu’elle apportait une touche distrayante dans le premier volume. On se doute qu’elle doit avoir une raison pour agir ainsi, mais il manque justement cette explication. Même Victor se fait la réflexion vers la fin du livre, car une fois arrivé à Magnar, elle redevient  plus ou moins chaleureuse.

La seconde partie est fortement sympathique et le développement de l’intrigue autour de la prophétie sur Victor est bien amené. Mais, elle aurait mérité plus de profondeur et de temps pour correctement l’exploiter. Les informations sont trop amenées trop rapidement (voire expéditifs parfois, notamment lors de la rencontre avec un ancien) et l’interaction avec les autres Gardiens n’est pas assez exploitée, ce qui est vraiment dommage.

Je pense qu’il manque quelques chapitres à ce roman pour les 10/12 ans pour que l’intrigue soit exploitée à son maximum. L’écriture de Cassandra reste  toujours aussi fluide, heureusement.

Lucas est décidément mon personnage préféré. Le meilleur ami de Victor apporte une jolie touche de fraîcheur, reléguant parfois le héros au second plan.

La fin est abrupte, certes, mais efficace donnant envie d’en savoir plus.

En conclusion, Sombreterre 2 : les Gardiens, me laisse un goût de frustration et d’inachevé, mais il ravira sûrement les préadolescents. J’espère que le tome 3 arrivera rapidement…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/le-monde-secret-de-sombreterre-tome-2-les-gardiens-cassandra-odonnell/