«

»

Le Monde fantastique d’Oz, Sam Raimi

le_monde_fantastique_d_ozTitre: Le Monde fantastique d’Oz (France) – Oz, le magnifique (Québec)
Titre VO : Oz: The Great and Powerful
Réalisateur: Sam Raimi
Durée : 2h 07 min
Date de sortie: 13/03/2013(France) –  08/03/2013 (Québec)
Genre: Fantastique, Humour, Action
Pour qui: À partir de 12 ans
Avec : James Franco (Oscar Diggs), Mila Kunis (Theodora), Rachel Weisz (Evanora), Michelle Williams (Glinda), Zach Braff (Franck / Finley), Joey King  (China Girl)

Pour commander (Amazon) : Cliquer ici

Résumé: d’après Allociné:

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

L’avis de Jack Harkness : 9/10

Au Kansas, dans le cirque des frères Baum, Oscar Digg est un petit magicien. Il n’a aucune morale, ni envergure, collectionne les conquêtes, maltraite son seul ami et complice Franck, et escroque tout le monde.

Un jour, à la fin d’une représentation qui tourne au chaos, il doit fuir précipitamment pour échapper au mari d’une jeune femme et laisse dans sa roulotte, l’amour de sa vie, Wanda. Il grimpe dans une montgolfière. Se croyant à l’abri de tout danger, il ne fait pas attention à l’immense tornade qui fonce droit sur lui. Le dirigeable est chahuté et expédié au pays d’Oz. Oscar se réveille dans ce nouveau monde et est recueilli par Théodora, une ravissante et jeune ensorceleuse, qui voit en lui le Magicien de la prophétie qui les libèrera des jougs de la méchante sorcière.

J’attendais avec impatience ce préquel du Magicien d’Oz. Je dois dire que je ne suis pas déçu du résultat. Le film nous raconte la genèse du personnage emblématique du Magicien. Le récit original est accaparé par Sam Raimi avec brio qui retranscrit extraordinairement le monde d’Oz avec ses peuples, ses légendes et ses sorcières. On les retrouve toutes : les deux méchantes, celle de l’Est et celle de l’Ouest, et celle du Sud, la bienveillante. Dommage que l’enchanteresse du Nord ne soit pas présente.

L’histoire est bien amenée, rythmée, pleine d’humour et de tendresse. Le réalisateur se permet même d’agrémenter le récit de petits détails qui se fondent à merveille dans l’univers fabuleux d’Oz. La seule chose à déplorer est la révélation de l’identité de la sorcière de l’Est qui arrive grosse comme une maison (pas celle de Dorothée, ce n’est pas le même film). En même temps, il s’agit d’un Disney.

Les acteurs s’en donnent à cœur joie dans leur rôle. Ils sont tous parfaits. James Franco est impeccable, Rachel Weisz manipulatrice à souhait et Mila Kunis aussi belle que charmeuse. Chaque personnage a une place importante dans le récit. On aurait pu craindre le contraire, connaissant Sam Raimi et ses scénaristes.

Les effets spéciaux sont époustouflants. Au départ, le film est en noir et blanc avec une réalisation rappelant les films des années 30 ou 40. Mais une fois que le protagoniste arrive au pays d’Oz, les images de synthèse, très bien réalisées, donnent vie aux différents décors de la contrée imaginaire. Les couleurs vives utilisées tranchent étonnamment avec le début du film.

La 3D a été correctement utilisée, pour une fois, par petites doses.

Danny Elfman a su créer une musique en harmonie avec les différentes séquences du long métrage, comme toujours.

Le Monde fantastique d’Oz se révèle être un film familial divertissant qui plaira autant aux petits qu’aux grands voyageurs.

Bande-annonce : 

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/le-monde-fantastique-doz-sam-raimi/