«

»

Le Miroir aux Vampires, Tome1, Le Miroir aux Vampires, Fabien Clavel

Le Miroir aux Vampires

Titre: Le Miroir aux Vampires
Saga: Le Miroir aux Vampires
Nº du tome: 1
Auteur: Fabien Clavel
Date de sortie: 01/06/2011
Éditeur: Baam
Genre: Urban Fantasy
Pour qui: Young Adult
Pour commander (Amazon) :ici

Résumé:
Bérénice,
Ça y est, j’ai fait ma dernière rentrée à Augustin-Thierry, en internat cette fois. Rien de changé dans ce lycée : Cerise la peste et ses sous-fifres qui font baver les garçons, un beau gosse qui se prend pour Brad Pitt et quelques nouveaux. Parmi eux, il y a Nóra, avec qui je partage ma chambre. Il y a aussi Léo. Je ne l’avais pas remarqué au début mais je crois qu’en fait il me plaît bien.
Mais ce n’est pas pour ça que je t’écris… Écoute, Béré, il se passe des choses étranges dans ce bahut… On a incendié le foyer, je crois avoir une idée du responsable, mais je ne peux rien dire. Depuis, la sécurité a été renforcée et le lycée est en train de devenir une prison. Et moi, j’ai comme des apparitions, des sensations bizarres. Je t’ai parlé de Nóra. Eh bien, je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose m’attire chez elle. Je ne me sens vraiment bien que lorsqu’elle est près de moi. Et ce n’est pas tout : il y a ce miroir dans notre chambre d’internat. Parfois, j’ai l’impression qu’il y a une connexion entre lui et moi.
Tu crois que je suis vraiment dingue ?

L’avis de Dr M : 5/10
Pour son année de terminale, Léa est inscrite comme interne au lycée Augustin-Thierry à Compiègne. Elle partage sa chambre avec une nouvelle élève qui arrive de Hongrie et qui se prénomme Nóra. Léa n’est pas la fille la plus populaire. C’est Cerise. Elle et sa bande règnent en maître sur l’établissement. Léo, le geek aux cheveux gras, devient un jeune homme plutôt craquant. Dans sa classe, Léa remarque que tout le monde porte des pulls à col roulé pour cacher des marques de morsures. Les vampires sont sur le point de prendre le contrôle du lycée…

Après cette lecture, je me pose trois questions :
Est-ce que Fabien Clavel se prend pour une pouffe ?
Est-ce que Fabien Clavel a une vision pouffe de ces années de lycée ?
Est-ce que Fabien Clavel a fait un stage chez les pouffes ?

Ce livre s’adresse en particulier à un jeune public de fille et ça se sent. J’avais l’impression de voir en version exagérée certaines de mes élèves. Les personnages sont un peu trop stéréotypés, et ont des caractéristiques que j’ai trouvées très nord-américaines et pas vraiment françaises. La façon de parler des personnages est parfois “too much” ou pas en corrélation avec leurs âges : Ils sont en Terminale pas en 3ème…
Cerise est la blonde de base qu’on peut apercevoir dans n’importe quel film pour ado. Il ne manque plus qu’elle soit pom-pom-girl et ça aurait été le pompon… (Oui, je sais le jeu de mots est pourri). Elle est entourée de sa bande de copines et à elles trois elles doivent avoir un QI de deux. Non, en fait là je mens un peu, car Cerise a environ une bonne moyenne et a de bons résultats au bac blanc…
Léa quant à elle, c’est un des personnages principaux, est carrément nunuche. J’avais envie de la secouer et de lui filer des baffes. Elle comprend tout rapidement, mais il faut lui expliquer longtemps.
Nóra est sans doute la plus intéressante. Elle est mystérieuse et cache un secret. J’aurais aimé en connaître davantage sur elle.
Pour finir, Léo est sans intérêt. C’est un « méchant » de série B et encore.

Je n’ai pas vraiment accroché avec le style d’écriture. Léa écrit une petite lettre (400pages) à sa sœur Bérénice pour lui raconter son année scolaire. Le style épistolaire ne fonctionne pas très bien pour coup. La lettre est entrecoupée d’autres lettres envoyées Vezér Demetrios d’une mystérieuse personne dont on ne connaît pas l’identité. Il y a aussi des extraits du blog de Cerise qui permettent de voir une évolution dans la situation au sein de l’établissement.

L’idée du blog est sympa. Par contre, l’auteur prend le parti de glisser des fautes d’orthographe qui brûlent les yeux pour faire « plus réaliste ». Comme elle n’a pas 2 de moyenne, qu’elle a les félicitations des professeurs au conseil de classe et qu’elle obtient 15.5/20 à son bac blanc, j’imagine qu’elle doit maîtriser un minimum de français. Sinon, je suis d’accord pour les abréviations SMS.

L’intrigue est assez sympa. Il y a de l’action. La bataille à la fin est agréable à lire. L’histoire entre les deux clans de vampires est assez intéressante et innovante. C’est le petit plus de ce roman. Par contre j’ai trouvé que tout était trop dilué. Quand les révélations arrivaient, ça faisait déjà au minimum une centaine de pages que je m’en doutais. Voilà notamment pourquoi j’ai voulu frapper Léa. La seule chose que j’ai découverte tardivement c’est l’auteur des lettres au Vezér.

En résumé, c’est un livre que je n’ai pas vraiment apprécié ni foncièrement détesté. Je vous invite à vous faire votre propre avis.

Voici la bande-annonce qu’avait réalisée Baam.

Le_Miroir_aux_Vampires_de_fabien_Clavel

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/le-miroir-aux-vampires-tome1-le-miroir-aux-vampires-fabien-clavel/

  • Amedar

    Personnellement, j’ai trouvé ce livre agréable et frais. Mais je vous rejoins sur certains point