«

»

L’Auberge entre les Mondes, Tome 1 : Péril en cuisine !, Jean-Luc Marcastel

Titre : Péril en cuisine !
Saga : L’auberge entre les mondes
N° du tome : 1
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Date de Sortie : 10 mai 2017
Editeur : Flammarion Jeunesse
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pour qui : tout public (8-10 ans)

Résumé :

Nathan et son ami font un stage d’été dans une auberge. Très vite, des phénomènes étranges se produisent : les murs bougent et l’atmosphère semble emplie de magie. Ils découvrent que le bâtiment se trouve au carrefour de plusieurs mondes, sur lesquels des créatures malfaisantes tentent d’installer leur hégémonie.

L’avis de JackHarkness : 7 / 10

L’Auberge entre les mondes nous raconte l’histoire de Nathan et de Felix, deux amis, qui sont embauchés, comme stagiaire, dans une auberge perdue, dans les montagnes. Le voyage se déroule sans encombre majeure. Soudain, ils se font attaquer par quelque chose d’étrange et mystérieux. Depuis, Nathan va être témoin de phénomènes surnaturelles dans l’enceinte de l’établissement gastronomique. En effet, il va s’apercevoir que cette bâtisse est le lieu de rencontre de tous les extra-terrestres, une sorte de terrain neutre et qu’il en est l’héritier.

Si nous retrouvons avec plaisir la plume poétique de Jean-Luc Marcastel, je dois avouer que ce premier tome m’a laissé un peu sur ma faim. L’intrigue débute sur les chapeaux de roue mais s’essouffle au gré de la lecture. La grande force de ce livre est les descriptions que l’auteur apporte. Ils sont sublimes, merveilleuses. Cet univers qu’il a voulu créer est un savant mélange, et bien dosé, d’éléments fantastiques avec tout un bestiaire incroyable et de théories scientifiques qui sont très bien expliquées pour les enfants.

Pourtant, la recette que Jean-Luc nous propose me semble être un brin du réchauffé. Nathan est l’élu, que tout le monde attend. Il est sans parent, sans attache, mais avec un protecteur qui est là pour lui prodiguer des conseils avisés. Cependant, j’ai aimé le suivre dans ses cheminements d’esprits et sur ses croyances d’hallucinations. Félix est le compagnon idéal et ce personnage redonne de la saveur au livre. Il est piquant, drôle, sympathique. J’ai eu plus de mal avec les deux poulpes cuisiniers.

Je ne peux qu’applaudir les multiples références à Lovecraft !

Les illustrations sont un véritable atout et émerveilleront les plus petits, comme les plus grands.

Enfin, Jean-Luc Marcastel nous propose quelques recettes (des vraies !) à tester en famille, histoire d’être comme Nathan.

Personnellement, le premier tome de l’Auberge entre les mondes est un bon opus d’introduction de saga qui plante le décor, malgré quelques facilités de trame sur le personnage principal. Je lirais avec plaisir le second, car Jean-Luc Marcastel a réussi à me donner envie de connaître la suite.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/lauberge-entre-les-mondes-tome-1-peril-en-cuisine-jean-luc-marcastel/