«

»

L’Ame de la Nuit, Tome 2, Déhiscence, Maria J. Romaley

déhiscenceTitre : Déhiscence
Saga : L’Âme de la Nuit
N° du tome : 2
Auteur : Maria J. Romaley
Date de Sortie : 30/06/14
Editeur : Rebelle
Genre : Urban Fantasy/Romance Paranormale
Pour qui : Tout public
Pour commander :

Résumé :

L’heure des choix, Tara et ses Protecteurs sont confrontés à plus d’un mystère : une créature étrange, une sinistre Prophétie et de nouveaux protagonistes qui entrent dans la danse macabre emportant ceux qui prennent la mauvaise décision. Lorsque les frontières entre le bien et le mal se brouillent, à qui Tara peut-elle faire confiance pour sauver son fils de la menace qui pèse sur lui ? Sera-t-elle prête à tout sacrifier, y compris la vie de celui qu’elle aime ? Comment survivre lorsque l’Âme de la Nuit est déjà là.

L’avis de LLyza : 8 / 10
Je terminais la lecture du tome 1, il y a un an déjà avec le sentiment d’une très belle saga en devenir. L’univers Anges & Démons créé par Maria J. Romaley est original, sombre et terriblement mystérieux, il est savamment contrebalancé avec l’histoire d’A. très fleur bleue.
Si cette dernière ne me touche pas, cela n’en a que peu d’importance, car tout le reste est très addictif. Alors qu’en bien même, que ces certaines scènes de couple ralentissent le rythme, elles ont le mérite d’éclairer les zones d’ombres laissées par le tome 1. En effet, elles apportent énormément d’informations sur l’univers et, sur ce qui s’est passé, il y a des milliers d’années, on a bien quelques surprises.
Les Devas (Anges) sont toujours en guerre contre les Asuras (Démons), ils tentent de protéger les Âmes de Lumières (les humains futurs Deva) de ces derniers. Tara en est une, et chose plutôt rare, elle a vécu longtemps sans se douter de tout ça. Une Âme adulte sans protecteur est un fait inexistant, et pourtant, Daegan un Combattant des plus aguerris l’embarquera dans ce nouveau monde. C’est ainsi que nous découvrions nos protagonistes.
Leurs différents points de vue apportent un petit plus non négligeable à cette romance paranormale, car il est tout aussi plaisant de se retrouver dans les scènes des Devas que des Asuras. De plus, quelques narrateurs sont vraiment hyper attachants. Si je vous dis, Patte Blanche (une chatte attendrissante. Vraiment ?) ou encore la nouvelle arrivée : Shana, on pense aussitôt : humour, peps, énergie… La variété de personnages donne les rebonds nécessaires qui font que les pages se tournent sans qu’on s’en rende compte. Les 300 pages défilent.
L’action est présente et elle sera surtout plus addictive dans la deuxième partie de ce tome, le temps pour nous de tout replacer dans son contexte. De ce fait, l’histoire est agréable et dynamique, le rythme rencontre quelques longueurs selon notre attachement à Tara-Daegan. Sans cette romance, le récit évoluerait sans cesse dans une ambiance sombre et angoissante, elle apporte ainsi la douceur qui vient apaisé un tout. Leurs questionnements sur leur avenir commun sont justes, les émotions aussi, mais c’est leur alternance de point de vue qui aurait dût être plus espacés entre eux. Je regrette notamment qu’il n’y ait pas eu plus de scènes avec Shana, son peps m’a emballé et son bagout franc du collier a su me faire sourire plus d’une fois. J’attends donc avec impatience son aventure, son histoire d’A !
Mais, le grand atout de L’Âme de la Nuit, en dehors de l’originalité des Anges & Démons, c’est avant tout la plume de l’auteur. Elle est poétique, sans lourdeur de style, ce qui en fait une des plus jolies plumes de chez Rebelle. Elle est tout aussi capable de nous emmener dans son monde onirique, que selon le personnage qu’elle campe d’avoir un style plus courant comme avec Shana, ou alors très analytique, lorsqu’on est Patte Blanche. On passe ainsi des rires aux larmes, de l’attendrissement au suspens… Les émotions sont bien là.
Je finis en soulignant, ma mention spéciale aux débuts de chapitres, l’auteur parvient à m’appâter comme dans le tome 1, avec sa définition d’un terme utilisé en psychiatrie. L’entrée en matière annonce clairement la couleur et promet une ambiance mystérieuse à souhait ce que le tome 2, remplit largement. Par contre, petit bémol pour le changement de format, comme avec la saga Kel, je me vois « dépareillée », pour les maniacos comme moi, on fait la grimace. Mais que cela ne vous empêche pas de découvrir cette histoire originale sur les Anges & les Démons, l’action et les émotions ne manquent pas, puis la suite promet !

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/lame-de-la-nuit-tome-2-dehiscence-maria-j-romaley/