«

»

La Fille des Clans, Tome 2, Revanche de Sang, Michel Robert

revanche-de-sangTitre: Revanche de Sang
Saga: La fille des Clans
Nº du tome: 2
Auteur: Michel Robert
Date de sortie: 9 octobre 2014
Éditeur: Fleuve éditions
Genre: Fantasy
Pour qui: Adulte
Résumé :
La guerre se poursuit entre les Clans sauvages et l’Empire, plus meurtrière que jamais. Balafrée est partagée entre son devoir envers les Prêtresses de l’Ombre et son rôle au sein de l’escouade des Bannis. Sans compter que la Nashaï se sent de plus en plus troublée par Aidhan Flynn, l’archer elfe-soleil, qui ne cesse de croiser son chemin. Devra-t-elle mettre un terme à cette relation avec celui qui représente l’Ennemi ? Des choix que fera Malken dépendra son destin… et peut-être également celui du Monde Connu. Ancien handballer de haut niveau, Michel Robert est né en 1964. Écrivain, amateur de bons vins, adepte du lancer de haches et bûcheron, il a collaboré à l’écriture du cycle “La Malerune” avec Pierre Grimbert, puis a publié sa désormais célèbre saga “L’Agent des ombres”. Voici le deuxième volume de ‘”La Fille des Clans”, une série de fantasy qui fait la part belle à l’aventure, aux sentiments et aux combats. Michel Robert vit près de Saumur avec son épouse et ses deux enfants au milieu des bois et des chevaux.

L’avis d’Akinessa : 4/10
Quelques semaines seulement après avoir lu Balafrée, je me suis lancée dans la suite de La Fille des Clans après une trêve de 4 ans pour les fans de Michel Robert et du premier tome. J’avais eu un peu de mal avec celui-ci d’ailleurs même s’il me laissait un bon souvenir, mais j’avais un peu souffert à cause des personnages en demi-teinte, des actions un peu trop succinctes ou des dialogues me paraissant un peu faux, j’espérais qu’après Balafrée on entrerait dans un souffle encore plus vif ou Malken me deviendrait plus sympathique, j’ai un peu déchanté.

Dans ce deuxième tome de La Fille des Clans on retrouve nos compagnons de Balafrée l’a où on les avait laissés, en pleine guerre. Malken est toujours aussi avide de vengeance et doit régler sa dette envers les Prêtresses de l’Ombre. Une nouvelle aventure qui aurait pu me plaire, mais décidément je ne dois pas accrocher avec le style de l’auteur, que je trouve, à défaut certainement, un peu trop cru. Je n’arrive pas à entrer pleinement dans l’intrigue et encore plus dans ce tome. J’ai souvent ressenti le besoin de faire des pauses durant ma lecture. Je ne ressens vraiment pas d’attache avec les personnages, le monde et le rythme. D’ailleurs, j’ai eu aussi un peu de mal avec les trop heureuses coïncidences que rencontrent Malken, toujours là pour la dépêtrer de situations compliquées ou équivoques, ces moments qui auraient pu aboutir à une suite intéressante finissent toujours pour le mieux dans l’histoire, et c’est fort dommage.

Le rythme est toujours plein d’actions et de vigueur et c’est vraiment la chose qui devrait plaire le plus aux lecteurs de fantasy mouvementée, où ça cogne à tout va et, force est d’avouer que pour cela Michel Robert est vraiment fort. Ces scènes violentes sont vraiment bien décrites, elles sont quasiment les seules qui ont réussi à attirer réellement mon attention, quand un personnage s’en prend plein la tête, on ne peut pas dire que l’auteur fait semblant. Les principaux héros de l’histoire prennent plus d’ampleur par contre, on les découvre un peu plus, mais, et bien que je ne sois pas prude, il y a encore une fois des scènes un peu so hot pour moi. Je pense que, de ce point de vue, Michel Robert a dû les imaginer avec un certain plaisir. J’en rougis rien que de me remémorer les scènes, mais la romance prend un poids trop important dans cet opus et, à l’aide !, ce que les conversations étaient sans intérêt et vraiment plates par moment. Malken et Flynn m’ont parfois donné envie de balancer le livre par la fenêtre tellement c’était ou niais, ou trop sexuel, ou pas du tout crédible. Non, pour moi, encore une fois, la mayonnaise La Fille des Clans et Michel Robert n’a pas prise, et pour cette série, qui peut, je le conçois, présentée bien des points positifs, je m’arrêterais sur ce deuxième tome. J’espérais que ce deuxième tome soit un peu plus posé, et mal m’en a pris, car il est presque exactement comme le premier, si j’ai pu apprécier Balafrée, Revanche de Sang me laisse comme une mauvaise empreinte et je ne tenterais plus l’expérience.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/la-fille-des-clans-tome-2-revanche-de-sang-michel-robert/