«

»

Jack et le Chasseur de Géants, Bryan Singer

Jack et le Chasseur de Géants

Jack et le Chasseur de Géants

Titre: Jack et le Chasseur de Géants
Titre VO : Jack the Giant Slayer
Réalisateur: Bryan Singer
Durée : 114minutes
Date de sortie: 27/03/2013(France) –  01/03/2013 (Québec)
Genre: Fantastique, Aventure
Pour qui: À partir de 12 ans
Avec : Nicholas Hoult (Jack), Eleanor Tomlinson (Princesse Isabella),  Ewan McGregor (Helmut), Ian McShane (le roi Brahmwell),  Stanley Tucci (Roderick), Warwick Davis (Hamm Vieux), Ewen Bremner (Wicke), Eddie Marsan (Crawe)
Pour commander (Amazon) : Cliquer ici

Résumé: d’après Allociné:

Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack, doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.

L’avis de Dr M : 6/10

Jack est un jeune fermier un peu rêveur. Il adore la légende du roi Erik et son combat contre les géants du ciel. Isabelle est une princesse. Elle aussi a pour lecture de chevet le même conte. Malgré leur condition respective, les deux héros voudraient vivre une aventure. Un jour, alors que Jack se rend à la ville pour y vendre son cheval et sa charrette, il rencontre la princesse. Il se voit également confier une petite poignée de haricots en échange de son cheval. La nuit qui suit va changer le cours de l’existence du fermier et de la princesse…

L’histoire a tout pour attirer un très large public. Elle se base sur les romans de deux contes populaires anglais Jack et le Haricot Magique et Jack et le Chasseur de Géants.

L’intrigue est sympa. On rentre facilement dedans. Bien évidemment, on pressent ce qui va se passer entre les deux protagonistes que tout oppose.

Je n’ai, cependant, pas pu m’empêcher de noter beaucoup d’incohérences. Je dois avouer que ça a un peu gâché mon plaisir. Les Géants, qui font trois ou quatre fois la taille d’un humain, ont un odorat ultra développé et peuvent détecter un homme très facilement. Par contre, Jack, lui, passe totalement inaperçu. De plus, les proportions humains/géants ne sont pas tout le temps respectées. Je prends pour exemple la couronne qui fait la taille de deux énormes doigts. Même déformée, celle-ci pourra se poser sur la tête de notre héros sans aucun problème.

Ensuite, les haricots, éléments centraux du film, semblent ne pas pousser à la même vitesse et bien qu’on les jette dans la même rivière, ils sont capables de pousser une centaine de mètres humains plus loin.

Les costumes et certains accessoires sont définitivement en plastique et ça se voit. On passera sur les paillettes de l’armure de la princesse, et aussi qu’elle l’enfile en moins de cinq minutes. Les pousses des haricots manquent cruellement de réalisme, et j’avais l’impression de voir la végétation de Chérie, j’ai rétréci les gosses de 1989.

Les Géants sont eux aussi très mal réalisés. C’est vraiment dommage puisqu’ils occupent une grande place dans le film.

Bref, il me semble qu’avec les super technologies que nous possédons aujourd’hui, on aurait pu faire mieux.

De plus, on essaie encore de nous refiler une 3D qui ne sert à rien puisque visiblement le film est tourné en 2D.

Ce qui sauve ce long métrage, ce sont les acteurs. Nicholas Hoult interprète un Jack juste. Même si à la fin je l’ai trouvé un peu goujat, Ewan McGregor est excellent comme d’habitude.

Stanley Tucci joue le rôle d’un arriviste qui ferait tout pour se hisser à la tête du pouvoir. Et c’est très crédible.

Eleanor Tomlinson prête ses traits à la princesse Isabelle. Elle est à la fois douce et rebelle.

J’ai bien aimé la dernière séquence du film et le rapport entre l’histoire du conte et notre réalité.

En résumé, c’est un bon divertissement. Mais, on l’oubliera très vite.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/jack-et-le-chasseur-de-geants-brian-singer/