«

»

Haut-Royaume – Les Sept Cités, Tome 3 : La Basilique des Ombres, Pierre Pevel

512rouugxfl-_sx195_Titre: La basilique des Ombres
Saga : Haut-Royaume – Les Sept Cités
N° du tome : 3
Auteur: Pierre Pevel
Date de sortie: 25 Mai 2016
Éditeur:  Bragelonne
Genre: Fantasy

Résumé :
La mort a frappé et Iryän Shaän ne désire plus qu’une chose : se venger.

Aveuglé par la colère, il va combattre des factions puissantes dont certaines s’affrontent en secret depuis des siècles, quand les Dragons Divins régnaient sur le monde.

Mais rien n’arrêtera Iryän : ni homme, ni drac, ni prince-dragon.

Quitte à tout perdre, y compris la vie…

Avis de JackHarness : 8/10
La Basilique des Ombres sert de conclusion à cette nouvelle trilogie. Ce livre possède une couleur : celle de la noirceur qui peut consumer une âme et qui devra en payer les conséquences.

Le livre prend exactement où s’arrête le tome 2.
Iryän n’arrive pas à éteindre le feu de la vengeance qui le consume petit à petit. Il est prêt à tout pour accomplir le châtiment qu’il souhaite.  Je n’en dirai pas plus pour vous laisser tout le loisir de lire cette conclusion qui s’avère être, comme toujours avec Pevel, épique.
L’ambiance tranche violemment avec celui du précédent opus. Ici, tout s’accélère, se précipite, ce qui est très bien. Dans ce livre, nous sommes plus dans l’action et moins dans la description. On souffre pour les divers personnages et notamment pour Iryän qui est ravagé par la douleur et la peine. C’est décidément mon personnage préféré. Les diverses pistes que l’auteur a mises en place trouvent pour la plupart une solution et tout s’imbrique presque à la perfection. La plume de l’auteur toujours aussi fluide et agréable à lire. Néanmoins, on pourra reprocher que certains protagonistes disparaissent trop rapidement nous frustrant considérablement et que des facilités scénaristiques soient utilisées de façon une peu grossière. Nous comprenons enfin le lien entre le spin-off et la saga principale dans ce dernier opus avec l’Obscure, cette substance à laquelle était confronté le chevalier Lorn.

La seule chose que je reprocherai vraiment à l’intrigue est la fin qui laisse un bon paquet de questions en suspens. Il aurait mérité quelques chapitres supplémentaires afin de mieux terminer le récit. Encore une fois, c’est la marque de fabrique de Pevel et c’est aussi pour cela qu’on l’apprécie.

En bref, La Basilique des Ombres est un troisième opus qui conclut convenablement cette trilogie, malgré les questions qui restent en suspens. Je ne peux que vous conseiller ce spin-off.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/haut-royaume-les-sept-cites-tome-3-la-basilique-des-ombres-pierre-pevel/