«

»

Haut-Royaume – Les Sept Cités, Tome 2 : Le Serment du Skande, Pierre Pevel

51fqmrk9l7l-_sx195_Titre: Le Serment du Skande
Saga : Haut-Royaume – Les Sept Cités
N° du tome : 2
Auteur: Pierre Pevel
Date de sortie: 25 Mai 2016
Éditeur:  Bragelonne
Genre: Fantasy

Résumé :
Samarande, un an plus tard…

Iryän libère Svern, son complice et ami qui croupit en prison.
Pour y parvenir, il se met à dos une redoutable bande de malfrats, mais ce n’est pas le pire danger qui le menace.
Un vieil ennemi est de retour et d’autres apparaissent, tout aussi dangereux.

Avis de JackHarkness : 7/10

Ce deuxième tome est fort intéressant mais est bien en dessous du précédent de par son intrigue confuse.

Avant toute chose, le second opus débute avec une nouvelle, que j’ai adorée, intitulée Une promesse est une promesse où l’on retrouve avec plaisir notre équipe de voleurs. Bien qu’elle n’apporte pas grand-chose à l’intrigue en elle-même, elle permet néanmoins de faire une transition entre les tomes 1 et 2.

Le Serment du Skande se passe un an après le Joyau des Valoris où nous retrouvons Iryän, Myrdil et Svern. Ce dernier est emprisonné et ces deux camarades se sont donné pour mission de le libérer afin de repartir pour de nouveaux larcins. Or, en prison, Svern rencontre d’un jeune homme à qui il promet de remettre un message à sa bien-aimée. Mais il s’avère que cette promesse va vite se transformer en vrai galère.

Même si nous découvrons quelques nouveaux personnages, de nouvelles situations plus ou moins savoureuses, l’auteur se lance dans beaucoup trop d’histoires simultanées, ce qui fort confus par moment, surtout pour 200 pages d’ouvrage. On ne sait pas trop où il veut en venir, et c’est bien dommage. Bien sûr, lorsqu’on connaît Pierre Pevel, on se doute qu’elles ont un lien étroit. Mais il y en un peu trop. Comme on dit : le mieux est l’ennemi du bien.

Et puis, cette fin qui nous donne envie d’ouvrir le tome 3 directement ! Monsieur Pevel est un sadique !

N’étant pas fan des descriptions à rallonge, j’ai trouvé que l’auteur passe trop de temps à nous décrire la cité de Samarande ainsi que toute son agitation. J’ai soupiré, voire sauté quelques paragraphes tellement que cela a été trop parfois. Cela donne plus l’impression que nous faisons du tourisme qu’autre chose. Dommage.

J’adore toujours autant notre groupe de voleurs avec leurs divers caractères et leur répondant. Je me délecte franchement de leur gouille. Pierre Pevel est un peu l’Audiard de la Fantasy.

Après cela n’enlève en rien de tout le bien que je pense de l’auteur. Il ose malmener ses personnages, sortir des sentiers battus, le tout avec une qualité d’écriture extraordinaire.

En conclusion, Le Serment du Skande est sympathique mais trop confus niveau intrigue en espérant que cela s’arrange dans le prochain et ultime tome.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/haut-royaume-les-sept-cites-tome-2-le-serment-du-skande-pierre-pevel/