«

»

Doraemon – Saison 1

Doraemon

Doraemon

Titre : Doraemon
Titre en VO : Doraemon (ドラえもん)
Date de 1ère Diffusion VO : 1 Avril 1973 (NTV)
Date de 1ère Diffusion VF : 14 Avril 2014 (Boing)
Genre :  Dessin Animé
Pour qui : A partir de 5 ans
Nombre d’épisode : 42
Avec : Doraemon, Nobita Nobi (Nebou), Shizuka, Takeshi (Géant), Suneo,
Pour commander (Amazon) : 

Résumé :

Doraemon est un robot-chat bleu dépourvu d’oreilles venu du futur afin d’aider Nobita Nobi (Nobou en VF), un petit garçon japonais timoré, et l’empêcher d’accumuler par incompétence tellement de dettes que ses descendants doivent encore payer plusieurs générations plus tard. Doraemon possède une poche à quatre dimensions, de laquelle il sort (parfois à contre-cœur) d’innombrables gadgets futuristes pour aider Nobita à se défendre, arranger ses problèmes, rendre jaloux d’autres enfants, etc. Cependant, bien souvent, la situation dégénère quand Nobita essaye de jouer l’apprenti sorcier avec les gadgets de Doraemon.

L’avis de Dr M: 10/10

Voici que débarque en France une série qui a bercé mon enfance. Doraemon est à l’origine un manga de 1969 qui a été adapté très tôt. Cependant, l’hexagone n’avait encore jamais diffusé aucun épisode.

C’est parce que Nobou est un adolescent peu débrouillard qui, dans le futur commettra plusieurs erreurs, que Doraemon arrive du XXIIe siècle pour l’aider. En effet, le chat bleu possède une poche magique de laquelle il peut sortir tout un tas d’objets censés facilité la vie du jeune Nobou. Comme il est gaffeur, il les utilise généralement à mauvais escient…

Ce dessin animé destiné aux enfants, mais pas seulement, permet de suivre un groupe d’amis évoluer dans un Japon moderne. Avec eux, on va s’intéresser aux premières amours, au dur travail scolaire, aux relations d’amitié fragiles…

Les héros sont hauts en couleur et souvent très clichés. Ainsi, Shizuka, le seul personnage féminin de la bande aime les fleurs, le rose et les animaux sans défense. Géant est le typique tyran qui menace tout le monde avec ses muscles. Le côté décalé est qu’il adore le karaoké au grand dam de ses compagnons. Suneo, c’est le petit riche de la troupe qui est absolument gâté, et qui rend jaloux les autres en se vantant de ses derniers jouets.

Avec ce dessin animé, tous les membres d’un groupe d’amis sont représentés, et il est facile de s’identifier. Les divers objets que sort Doraemon de sa poche magique sont tous plus insolites les uns que les autres. Un est cependant très utilisé, c’est le « casque-coptère », une espèce de mini chapeau muni d’une hélice qui permet à celui qui le met de s’envoler et de voler librement.

On trouvera un petit côté rétro à cette première saison. Il faut dire qu’elle date tout de même de 1973. Elle n’a pourtant pas tant vieilli que ça, et certains sujets sont toujours d’actualités.

On appréciera les dessins « à l’ancienne ». C’est un réel plaisir lorsque l’on compare aux images de synthèse que l’on a partout dans les animés modernes.

En résumé, c’est une très bonne série que je vous invite à découvrir ou à faire découvrir à vos enfants. Vous aussi succombez au charme de ce petit chat bleu sans oreilles…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/doraemon-saison-1/