«

»

Doctor Who, Tome 39, L’Armée Oubliée, Brian Minclin

Titre : L’armée Oublié
Titre en VO : Doctor Who : The Forgotten Army
Saga : Doctor Who
Nº du tome: 39
Auteur:  Brian Minclin
Date de sortie: 20/01/2012
Éditeur: Milady
Genre:
 SF
Pour qui: À partir de 15 ans

Résumé :

Le Docteur et Amy font face à un nouvel ennemi : les Vykoïdes. Armés jusqu’aux dents, ces terribles soldats sont bien décidés à faire des humains leurs esclaves. Même s’ils ne mesurent que sept centimètres de haut ! Lorsque Manhattan se retrouve isolé du reste du monde par un champ de force, Amy a vingt-quatre heures pour trouver le Seigneur du Temps et sauver la ville. Jusqu’où est-elle prête à aller pour libérer New York ?

L’avis de JackHarkness :

Ah les sorties touristiques ! Quel bonheur ! Quand on décide de visiter un musée, on ne s’attend pas à ce que le mammouth dans l’aile préhistoire ne reprenne vie… sauf si on est en réalité devant sa télé et on regarde La Nuit au musée.

Voici le point de départ de cette troisième aventure du Docteur et d’Amy. Le dernier Seigneur du Temps veut faire goûter à Amy l’un des meilleurs hot-dog de l’Univers, qui se trouve comme par hasard à New York, au musée d’Histoire naturelle. Au même moment, le mammouth de la galerie reprend vie et le Docteur s’aperçoit que ce faux pachyderme préhistorique robotisé sert à une armée de Vykoïdes, des êtres de 7 centimètres de haut, dans le but conquérir la Terre.

Bon, je vais commencer par un coup de gueule. Pour ceux et celles qui connaissent ou pas la série Doctor Who, ce dernier voyage à travers le temps et l’espace pour observer les différents peuples de l’Univers. Il est souvent accompagné d’un ou de plusieurs compagnons et ils vivent des aventures extraordinaires où ils doivent combattre des méchants (les Daleks, les Cybermens, les Anges pleureurs en autres). Or, c’est  le deuxième livre que je lis dont l’intrigue se passe sur le continent de l’Oncle Sam. Il y en a marre. Il n’y a pas que les USA dans le monde ! Dans l’Univers !

Voilà. Ça, c’est fait. Maintenant, reprenons le cours normal de mon avis.

L’histoire est assez classique : des méchants qui veulent conquérir la Terre au moyen d’une invasion, le Docteur essayant de les contrer et une Amy Pond, égale à elle-même, c’est-à-dire qui ne sert à rien. Enfin si, pour une fois, son rôle est de retrouver le Docteur kidnappé par les Vykoïdes. Il faut bien lui trouver une fonction dans la série quand même.

Ce qui est à noter dans l’univers Doctoresque, pour faire un bon néologisme, c’est l’introduction d’un nouvel ennemi le Vykoïde, un être lilliputien belliqueux aussi rapide que Speedy Gonzalès. J’avoue que ça met un coup de fouet et c’est agréable. Je vous arrête de suite, je ne vais pas en adopter un non plus, il ne faut pas exagérer.

Ce qui est également plaisant dans ce livre, c’est l’hommage rendu aux fans numéro un du Docteur : les enfants. Leur rôle est capital dans la résolution de cette aventure.

Petit bémol, il faut avoir vu les épisodes de la série pour comprendre les différentes allusions (les Oods, Rory, etc.)

Comme toujours, la nouvelle se lit très rapidement, toujours en un jour, et le texte ne dépasse pas les 260 pages.

Je vous conseille ce très bon tome relatant les aventures du dernier Seigneur du temps qui vous fera aimer la Préhistoire… ou pas.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/doctor-who-tome-39-larmee-oubliee-brian-minclin/