«

»

Doctor Who – Saison 5 – 2010

s5dvdTitre : Doctor Who
Titre en VO : Doctor Who (2005)
Date de 1ère Diffusion VO : 03 avril 2010 (BBC One)
Date de 1ère Diffusion VF : 12 avril 2011 (France4)
Genre :  Science-fiction.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 14
Avec : Matt Smith (le Docteur), Karen Gillan (Amy Pond), Arthur Darvill (Rory Williams), Alex Kingston (River Song)
Pour commander : [DVD] [Blu-ray]

Résumé  d’après Allociné :

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…

L’avis de JackHarkness : 7/10

Rien ne va plus ! Le seigneur du temps vient de se régénérer et le TARDIS est en feu. Ce dernier se pose avec fracas dans le jardin d’une vieille bâtisse écossaise. Une petite fille, Amy, tombe nez-à-nez avec le Docteur qui prend possession de son nouveau corps. Plus tard, il retombe sur la jeune fille, désormais adulte, et décide de parcourir l’univers.

C’est la première saison de Matt Smith dans le rôle du Seigneur du Temps et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a du mal à trouver ses marques. À trop vouloir ressembler à David Tennant, il en devient caricatural. Et c’est dommage. Quant à Karen Gillan, elle est insupportable. Si le rôle du compagnon du Docteur est de l’aider dans ses investigations, il doit aussi être enclin à se défendre, à réfléchir et à avoir du répondant. Ici, on est bien loin de l’espièglerie de Rose Tyler, de l’esprit d’aventure de Martha Jones et de la drôlerie de Donna Noble. Amy Pond n’est qu’une simple fille capricieuse, un peu fade, sans humour et agaçante avec son fiancé Rory. De plus, elle joue mal par moment.

Seul ce dernier est digne d’intérêt dans cette saison. Il donne une vraie signification au terme de « Chevalier Servant » et Arthur Darvill l’interprète à la perfection.

L’intrigue principale est un peu décousue. Si les aventures individuelles sont plaisantes, nous faisant découvrir de nouveaux peuples et rencontrer des personnages illustres comme Churchill ou Van Gogh, l’ensemble reste superficiel et un brin confus. Malgré tout, la fin de saison est plutôt bien amenée avec comme fil d’Ariane le lien entre chaque protagoniste rencontré au gré de la saison.

Le dernier épisode amène son lot d’interrogations comme toujours notamment entre le Docteur et River Song. D’ailleurs Alex Kingston revient pour notre plus grand plaisir avec son lot de « Hello Sweetie » et de “Spoilers” !

En conclusion, cette 5e saison est un renouveau avec un Matt Smith qui tente de faire oublier David Tennant, sans succès, et une Amy bien terne. À suivre…

Bande-annonce :

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/doctor-who-saison-5-2010/

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow