«

»

Doctor Who – Episode Spécial – The Time of the Doctor

The_Time_of_the_Doctor_promo

Titre : Doctor Who
Titre en VO : Doctor Who (2005)
Date de 1ère Diffusion VO :  25 décembre  2013 (BBC One)
Date de 1ère Diffusion VF : NC (France4)
Genre :  Science-fiction.
Pour qui : A partir de 12 ans
Nombre d’épisode : 1
Avec : Matt Smith (le Docteur), Peter Capaldi (le Docteur), Jenna-Louise Coleman (Clara Oswald).
Pour commander : 

Résumé  d’après Allociné :

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…

L’avis de JackHarkness : 3/10

C’est le jour de Noël et, Clara reçoit ses parents pour le déjeuner. Elle demande au Docteur de jouer le rôle de son fiancé. Entre temps, le seigneur du temps réussit à décrypter avec l’aide d’une tête de Cyberman, un mystérieux message provenant d’une planète éloignée et plus précisément de la ville Christmas.

Nullisme. C’est le mot que j’emploierai pour décrire cet épisode. Il y a tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer.

L’intrigue est d’une lenteur de paresseux sous ecstasy. Elle traîne en longueur, ne casse pas trois pattes à un canard et, c’est un ramassis de toutes les pistes que Steven Moffat a semé durant ces 3 dernières saisons. On retrouve les ennemis que le docteur a combattus durant son ère : Le Silence, les Anges pleureurs, les Daleks et les Cybermen. Ils veulent tous une chose : faire exploser la planète, pour éviter que la brèche (vu dans la saison 5) ne s’ouvre et que … Gallifrey s’en libère afin de poursuivre la Guerre du Temps.

Moffat essaye de colmater les faiblesses de son scénario en faisant quelques révélations sous le biais d’une nouvelle entité : L’Église. Cet organisme est une sorte de garant de la paix dans l’Univers dont les prêtes sont les agents du  Silence. De plus, Madame Kovarian que nous avons rencontrée dans la saison 6 fait partie d’une branche dissidente et fanatique de ce mouvement.

Moffat joue la simplicité en introduisant le nouveau cycle de régénération qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, tout comme les clins d’œil à l’épisode des 50 ans.

Matt Smith joue un peu mieux qu’à son habitude. A croire qu’il a enfin compris à quoi servait les cours de comédie. Quant à Jenna Colman, elle est toujours excellente.

La régénération du Seigneur du Temps est un peu fade à mon goût, (surtout quand les jets de la régénération détruisent les vaisseaux ennemis) même si je suis assez content de me débarrasser (il n’y a pas d’autre mot) de Matt Smith du rôle-titre. L’arrivée de Peter Capaldi est assez drôle, bien que trop courte.

Les fans d’Amy Pond seront ravis de savoir qu’elle fait une petite apparition. J’aurais bien aimé aussi en avoir un avec River Song. Dommage.

En conclusion, The Time of The Doctor est l’un des plus mauvais épisodes qu’il m’était donné de regarder. À oublier très vite…

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/doctor-who-episode-special-the-time-of-the-doctor/