«

»

Divergente, Tome 3 , Divergente 3, Veronica Roth

divergente 3Titre : Divergente 3
Titre en VO : Allegiant
Saga : Divergente
Nº du tome: 3
Auteur:  Veronica Roth
Date de sortie: 15/05/2014
Éditeur: Nathan
Genre: SF – Young Adult
Pour qui: À partir de 15 ans
Pour commander (Amazon) : [Format Broché]

 Résumé :

Différente. Déterminée. Dangereuse. DIVERGENTE. Tris et ses alliés ont renversé leurs ennemis, mais le combat ne s’arrête pas là : Jeanine, responsable de cette guerre qui a mis la ville à feu et à sang, est en fuite. Avec Tobias et d’autres volontaires, Tris s’élance à sa poursuite et franchit la mystérieuse Clôture. Le monde qu’ils découvrent au-delà ne correspond en rien à ce qu’on leur en a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, a fait l’objet d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. L’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

L’avis de Jack Harkness : 9/10

Jeanine est en fuite après les tragédies du tome 2. Evelyn, la mère de Quatre, leader des Sans-Factions, s’accapare de la ville. Quatre et Tris veulent partir loin de la Cité pour rejoindre les groupes de résistants qui se sont établis de l’autre côté de la Clôture. Leur voyage leur en apprend plus sur leur origine, sur le mode de fonctionnement de la ville. La vie de Tris va basculer à jamais.

Veronica Roth nous offre une fin réfléchie et profondément inattendue à cette saga et dès les premières pages, nous retrouvons l’ambiance si caractéristique des deux volets précédents.

L’histoire est excellente. Elle nous donne une myriade d’explications sur la situation de la ville. Je dois dire que je ne m’y attendais absolument pas. Tout prend son sens. On sent que l’auteure a maîtrisé son intrigue depuis le début, qu’elle avait la destinée de ses personnages principaux en main. Même si la mort en est la finalité pour certains. Ne vous attendez pas à un flot continuel d’action. Ici, la psychologie est mise en avant. Les scènes de combat sont justifiées, mais tardent un peu à venir dans certains cas.

Le seul reproche que je pourrais émettre revient au traitement des personnages secondaires. Il est superficiel et peut-être un brin facile.

Mis à part les révélations historiques des évènements qui ont conduit à la création des factions, les relations entre les différents protagonistes sont très bien exploitées et n’aboutissent pas forcément là où on l’imaginait au départ de l’aventure, à ma grande surprise. Tris se révèle être un excellent leader, avec ses qualités et ses défauts. Elle s’assume enfin en tant que femme, et surtout amoureuse de Quatre. Leur relation en devient touchante et belle. Les rôles entre Quatre et Tris sont inversés : Quatre doute tandis que Tris coache.

La plume de Veronica Roth est toujours aussi agréable et fluide. Le découpage des chapitres selon le point de vue de Quatre ou de Tris apporte une dynamique à l’ensemble. Cela nous permet de nous glisser dans les pensées de l’un et de l’autre. L’auteure explore, avec talent et brio, le thème de la famille au sens large du terme : celle du sang et celle que l’on se crée.

Les descriptions ne font pas légion, ce qui est agréable.

La fin du roman est extraordinaire, pour ma part. Je vous laisse le soin de la découvrir, mais sachez que vous n’en resterez pas insensibles aux quinze dernières pages du livre.

Divergente demeurera, pour moi, la saga de référence en matière de dystopie. Je suis triste de quitter le monde post-apocalyptique de Veronica Roth. Une série à lire d’urgence.

Lien Permanent pour cet article : http://fantasy-gate.fr/site/divergente-tome-3-divergente-3-veronica-roth/